Forum mondial sur l’éducation 2015 – préparer l’agenda pour l’éducation pour les 15 prochaines années

worldbank_0.jpg

© UNESCO

Alors que nous approchons du Forum mondial sur l’éducation 2015 (WEF), l’UNESCO, en étroite collaboration avec ses partenaires et la République de Corée, examine les meilleurs moyens d’informer et de faire participer la communauté internationale à ce grand événement.

M. Young-gon Kim, Secrétaire général du Comité d’accueil du WEF 2015 au Ministère de l’Éducation de la République de Corée, travaille avec une équipe de base de 12 personnes pour mettre en place ce grand forum. Se joignant aux discussions tenues à l’UNESCO à Paris les 9 et 10 octobre dans le cadre de la réunion du Comité directeur de l’Éducation pour tous, M. Kim a déclaré : « Pendant le Forum même, nous attendons des chefs d’État, des ministres, des ONG, des experts, des médias et des organismes des Nations Unies. De nombreux événements parallèles seront organisés avec le soutien de la ville d’Incheon et différents organismes gouvernementaux, parmi lesquels des expositions internationales, des séances spéciales sur l’éducation et les modèles sociaux de développement, ainsi que des séances sur les meilleures pratiques pour l’éducation. »

« Le Forum mondial sur l’éducation est très important car il mettra en évidence les bons résultats et les lacunes du mouvement de l’Éducation pour tous, et nous espérons qu’il permettra de définir l’agenda pour l’éducation pour les 15 prochaines années », a ajouté M. Kim. « Le forum sera un succès si tous les États membres s’accordent sur l’objectif et les cibles et si, en septembre, cet objectif convenu est intégré au programme de développement des Nations Unies pour l’après-2015. »

Jusqu’à présent, les consultations menées par l’UNESCO et l’UNICEF en collaboration avec les gouvernements, la société civile, le secteur privé et la jeunesse, ainsi que par le biais de l’enquête des Nations Unies « Le monde que nous voulons », ont identifié l’éducation en tant que priorité centrale du programme de développement pour l’après-2015. L’éducation est reconnue comme une condition essentielle à l’épanouissement personnel, à la paix, au développement durable, à l’égalité et à la citoyenneté mondiale responsable.

Le Comité directeur de l’Éducation pour tous est composé de représentants du PNUD, de l’UNFPA, de l’UNICEF, de la Banque mondiale, du Partenariat mondial pour l’éducation, de l’OCDE, de la Campagne mondiale pour l'éducation, d’Intel et de l’Internationale de l'éducation. Les États membres sont représentés par la Norvège pour les États d’Europe occidentale et d’Amérique du Nord, par la Russie pour les États d’Europe centrale et orientale, par le Brésil pour les États d’Amérique latine et des Caraïbes, par le Japon pour les États d’Asie et du Pacifique, par le Bénin pour les États africains, par l’Arabie saoudite et Oman pour les États arabes, par l’Inde pour l’initiative E-9 et par la République de Corée en tant que pays hôte du WEF 2015.

« Le Comité directeur est en train d’examiner les principaux points de l’ordre du jour du WEF et les moyens de prendre en compte le mieux possible dans les débats l’objectif et les cibles de l’Accord de Mascate , en faisant le bilan des 15 dernières années du mouvement de l’EPT et en l’intégrant dans le programme pour l’après-2015 », a indiqué M. Kim.