Un Forum organisé à Bakou pour promouvoir le développement durable et la sécurité humaine à travers le dialogue

infocus_baku2017.jpg

© Shutterstock.com / wavebreakmedia
02 Mai 2017

Les représentants de nombreuses cultures se réuniront à Bakou (Azerbaïdjan) les 5 et 6 mai à l’occasion du 4e Forum mondial sur le dialogue interculturel afin de soutenir les efforts en faveur de la diversité culturelle et de sociétés inclusives.

Ilham Aliyev, Président d’Azerbaïdjan, et Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, ouvriront le Forum organisé par le gouvernement de l’Azerbaïdjan, en partenariat avec l’UNESCO. Cet événement sera l’occasion de passer en revue les différentes réponses apportées aux défis actuels, tels que l’immigration massive, l’extrémisme violent et les conflits.

L’essor démographique (avec une population mondiale qui compte plus de sept millions d’habitants en 2017), le pouvoir de la technologie, la mobilité humaine accrue et la circulation des biens et des idées par-delà les frontières rapprochent les cultures au 21e siècle à une échelle inenvisageable il y a seulement quelques décennies. Mais si certaines portes se sont ouvertes, d’autres au contraire se sont fermées notamment dans l’esprit de personnes confrontées à des manifestations plus nombreuses et plus complexes de la diversité. Cela s’est traduit par un renforcement des préjugés, de l’intolérance, du racisme, de la xénophobie, de la discrimination, de la radicalisation et de l’extrémisme violent.

C’est dans ce contexte que le Forum rassemblera des chefs de gouvernement et des ministres, des représentants d’organisations intergouvernementales et du secteur privé ainsi que des décideurs, des professionnels de la culture, des journalistes, des intellectuels et de membres de la société civile pour réaffirmer la nécessité de développer et d’intensifier le dialogue entre les peuples et les cultures, les religions et les croyances.

Le Forum défend l’idée que le dialogue est une condition préalable pour prévenir et faire face aux défis auxquels nous sommes confrontés, sans lequel les ambitions du Programme de développement durable à l’horizon 2030 pour mettre fin à la pauvreté, protéger la planète et assurer la prospérité pour tous resteront lettre morte.

L’UNESCO organise plus de dix sessions pendant le Forum afin de présenter les activités de l’Organisation en matière de dialogue interculturel pour faire face à certaines questions telles que l’intégration des migrants dans les villes, la lutte contre le développement de l’extrémisme violent ou la montée de la radicalisation des jeunes sur Internet.

Pendant le Forum, l’UNESCO lancera également une publication de recherche Interculturalism at the crossroads, comparative perspectives on concepts, policies and practices [L’interculturalisme à la croisée des chemins, perspective comparée des concepts, des politiques et des pratiques] ainsi que deux plateformes en ligne : une plateforme d’apprentissage sur les compétences interculturelles (financée avec le soutien de l’Azerbaïdjan) et une autre sur l’héritage arabo-musulman dans l’Occident (financée par le Centre Roi Abdulaziz pour la dialogue national à Riyad, Arabie saoudite).

Pendant cet événement, les chaires UNESCO sur le dialogue interculturel et interreligieux tiendront leur deuxième Forum universitaire alors que le réseau international de la plateforme en ligne de la Route de la soie examinera les progrès de son Plan d’action 2016-2018. L’UNESCO rendra également hommage aux récents lauréats du Prix UNESCO-Sharjah pour la culture arabe.

Cette édition du Forum vise à donner un nouvel élan à la Décennie des Nations Unies pour le rapprochement des cultures (2013-2022) pour laquelle l’UNESCO est l’agence chef de file au sein des Nations Unies et à la contribution de l’Organisation à la réalisation des Objectifs du développement durable (ODD), notamment l’objectif n°16 sur la promotion de sociétés pacifiques et inclusives.
****

Contact UNESCO : Anne Soisson, a.soisson@unesco.org

Contact au Forum de Bakou : forum2017@bakuprocess.az

****

L’événement sera retransmis en direct via UN TV et sur le site officiel du Forum de Bakou.