La gouvernance de l’espace maritime au cœur d’une conférence organisée par l’UNESCO et la Commission européenne

danishwindturbines_688px.jpg

Wind turbines near Copenhagen, Denmark
CC SA 1.0
10 Mars 2017

Paris, 10 mars- L’UNESCO et la Commission européenne organisent du 15 au 17 mars au siège de l’UNESCO une conférence internationale sur la planification de l’espace maritime, un processus qui consiste à réguler les activités humaines dans les eaux bordant les côtes afin de préserver les écosystèmes marins, éviter les conflits entre secteurs d’activité et favoriser la coopération internationale.

Organisée par la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l’UNESCO et la Direction générale des affaires maritimes et de la pêche de la Commission européenne, cette conférence réunira pendant deux jours plus de 350 experts venus de toutes les régions du monde. Elle sera l’occasion de dresser un état des lieux des expériences existantes en matière de planification de l’espace maritime (PEM), d’échanger sur les bonnes pratiques, d’encourager la coopération entre pays partageant des eaux côtières et d’établir des priorités pour les années à venir.

En marge de la conférence, les participants pourront prendre part à un jeu de rôle, le MSP Challenge, en se mettant dans la peau d’un défenseur de l’environnement, d’un industriel ou d’un décideur, afin de mieux comprendre les enjeux de cette planification.

L’intensification des activités dans les eaux côtières et marines a rendu nécessaire la mise en place d’une planification de l’espace maritime. Aux activités traditionnelles, comme la pêche ou la navigation, se sont en effet ajoutées au cours des dernières décennies des pratiques comme l’extraction de granulats marins, l’aquaculture offshore ou les énergies marines renouvelables qui peuvent se traduire par une surexploitation des ressources et des conflits entre les différents utilisateurs. La PEM vise à réunir les différents utilisateurs de l’océan afin de prendre des décisions coordonnées permettant une utilisation plus durable des ressources marines. Cette planification couvre près de 10% des zones économiques exclusives* du monde.

Depuis 2006, à travers son initiative de Planification Spatiale Maritime, la COI aide les pays à mettre en œuvre une telle gestion écosystémique des zones marines. En 2009, la COI  a publié Marine spatial planning : A step-by-step approach toward ecosystem-based management [en anglais, espagnol et vietnamien], un guide à destination des pays désireux de mettre en place des plans de gestion pour leurs régions marines.

En 2014, l'Union européenne a   adopté une législation visant à créer un cadre commun pour la planification de l’espace maritime en Europe. La Commission européenne finance des projets de planification transfrontière, à hauteur de 18 millions d'euros pour la période 2014-2017.

A l’issue de la conférence, une feuille de route devrait être adoptée par la COI et la Direction générale des affaires maritimes et de la pêche de la Commission européenne afin d’encourager la planification de l’espace maritime dans toutes les mers et océans du globe. L’objectif est de tripler la surface des eaux territoriales bénéficiant d’une planification spatiale maritime d’ici à 2025, soit un tiers de la surface totale des eaux sous juridictions nationales.

***

*  Espace maritime sur lequel un État côtier exerce des droits souverains en matière d'exploration et d'usage des ressources. Elle s'étend à partir de la ligne côtière jusqu'à 200 milles marins.

Plus d’information sur la conférence

Plus d’information sur la directive européenne sur la PEM

Plus d’information sur le MSP Challenge

(Événement ouvert aux membres de la presse préalablement enregistrés auprès de l’UNESCO et experts invités uniquement)

 

Contact médias : Agnès Bardon, Service de presse de l’UNESCO. Tel : +33 (0) 1 45 68 17 64, a.bardon@unesco.org