L’Histoire générale de l’Afrique en vidéo : une nouvelle aventure vers une meilleure connaissance du continent

Le projet de l’Histoire générale de l’Afrique (HGA) lancé par l’UNESCO dès 1964 va franchir une nouvelle étape : ce travail monumental qui a mobilisé plus de 350 historiens sera bientôt traduit en images vidéo pour le faire connaitre au grand public. Une série de 6 films documentaires d’environ une heure chacun sera réalisée par la célèbre journaliste et productrice de la BBC, Zeinab Badawi, qui s’est engagée à faire découvrir au monde ce qu’elle appelle avec humour « le secret le mieux gardé de l’UNESCO ».

Pourtant, la collection de 8 volumes d’environ 1000 pages chacun, résultat d’une coopération internationale exemplaire sur plus de 35 ans, n’était pas destinée à rester sur les rayons des bibliothèques, ni dans les cartons. Considérée comme l’une des plus importantes contributions à la connaissance de l’histoire du continent, l’HGA demeure paradoxalement encore largement méconnue des enseignants, des étudiants et du grand public, même en Afrique, et  des diasporas africaines.

Ce travail scientifique qui relate l’histoire de l’Afrique depuis les origines de l’humanité aux lendemains des indépendances ne contribue pas seulement à déconstruire, de manière rigoureuse, les préjugés raciaux sur les Africains et les personnes d’ascendance africaine hérités de la traite négrière et de l’esclavage. Il offre pour la première fois une perspective africaine de cette histoire en utilisant des sources africaines authentiques telles les traditions orales et en s’appuyant aussi sur des sources non occidentales et notamment indiennes, turques, chinoises  ainsi que sur les Ajami, archives écrites en alphabet arabe en langues africaines.

Cette aventure audiovisuelle sur l’HGA va démarrer grâce à un partenariat établi en janvier 2015 entre l’UNESCO, Kush Productions et l’OCP (Groupe phosphatier marocain).  C’est pour marquer le lancement de la production de cette série de 6 films que l’UNESCO, en collaboration avec la délégation permanente marocaine et l’OCP, a organisé le 10 février 2015 à son siège un événement spécial. Mme Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, M. Mohamed Sameh Amr, Président du Conseil exécutif de l’UNESCO, M. Mostafa Terrab, Président Directeur général de l’OCP, de M. Lejeune Mbella Mbella, Président du Groupe Africain de l’UNESCO, Mme Zohour Alaoui, Ambassadeur et Délégué Permanent du Maroc auprès de l’UNESCO et Mme Zeinab Badawi, productrice de la série ont intervenu à cet évènement qui a regroupé aussi plusieurs Délégués permanentes auprès de l’UNESCO et des partenaires du projet. 

Au cours des échanges, modérés par M. Alfredo Pérez de Armiñán, Sous-Directeur général de l’UNESCO pour la culture , les participants ont tous reconnus l’importance cruciale de cette nouvelle initiative pour accompagner les efforts entrepris par l’UNESCO dans la seconde phase de ce projet, qui consiste à développer des contenus pédagogiques communs pour les écoles primaires et secondaires et à élaborer un volume IX pour actualiser le contenu de la collection et analyser les nouveaux défis rencontré aujourd’hui par l’Afrique et ses diasporas.  Espérons que face à l’intérêt particulier manifesté par les Etats membres lors des échanges, l’appel lancé par la Directrice générale pour soutenir financièrement ce projet  ne restera pas sans réponse. Si les contenus élaborés sont intégrés dans les curricula de toutes les écoles africaines, comme les Chefs d’Etat africains se sont engagés à le faire, l’Afrique sera alors la première région du monde à construire son intégration régionale sur la base d’une histoire commune partagée.