Hommage au Président Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie

Le 16 octobre, le Président Abdou Diouf, Secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) était l'invité d'honneur du déjeuner du Groupe des Ambassadeurs francophones auprès de l’UNESCO, et en présence du Président du Conseil exécutif, son Excellence M. Mohamed Sameh Amr.

Rappelant les grandes étapes du parcours d’Abdou Diouf, l'Ambassadrice et déléguée permanente du Sénégal auprès de l’UNESCO, Mame Fatim Gueye a insisté sur les années de formation du Secrétaire général, « de votre enfance vous avez pris le goût du métissage harmonieux, qui va bien au-delà de la tolérance, » a-t-elle dit, soulignant l'élégance morale et les valeurs humanistes du Président Diouf. La déléguée permanente et présidente du Groupe des ambassadeurs francophones à l’UNESCO a par ailleurs salué l’engagement de la Directrice générale à faire valoir la diversité linguistique, et en particulier l’usage du français au sein de l’Organisation. 

« L’UNESCO et l’Organisation internationale de la Francophonie ont forgé une relation privilégiée, et c’est en partie grâce à vous, » a ajouté la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova. « Votre engagement pour la diversité sous-tend votre combat pour la francophonie, et d’une certaine manière, je crois que c’est cette vision large qui a donné à votre lutte un tel écho, y compris chez les non francophones, » a-t-elle poursuivi. « Vous avez montré que le combat pour la francophonie n’est pas seulement le combat pour une langue, mais une lutte pour des valeurs et une certaine vision du monde, contre le monolithisme culturel, contre l’uniformité linguistique qui sont toujours les paravents de la pensée unique. » 

A son tour, Abdou Diouf a rendu hommage à l'UNESCO,  « Symbole des hautes valeurs que nous partageons. Je forme le vœu que cette coopération non seulement se poursuive mais s’intensifie, car l’OIF et l’UNESCO ont des rendez-vous importants, : l’élaboration de l’agenda post-2015, la place de la culture dans le développement durable,  la mobilisation mondiale pour la formation des enseignants, et dans cette période de tumulte, notre statut d'organisation internationale nous fait le devoir de rester au plus près des besoins des peuples, pour contribuer à la construction d’un état de droit international ».

Le Président Diouf a également salué la vitalité des groupes francophones « Il y a 43 groupes des ambassadeurs francophones dans le monde. Je connais le dynamisme du groupe des ambassadeurs francophones auprès de l’UNESCO et il y en un autre qui vient de se créer à Paris. Je me réjouis de ce dynamisme, qui offre un vivier de militants francophones et francophiles. »

Ancien Président du Sénégal,  Abdou Diouf a été élu Secrétaire général de la Francophonie en 2002. Son mandat a ensuite été renouvelé en 2006 et en 2010.  Son troisième mandat prend fin cette année.