« Il faut sauver Palmyre » déclare la Directrice générale de l'UNESCO

La Directrice générale a exprimé sa plus vive inquiétude après plusieurs informations faisant état de combats à proximité de Palmyre, menaçant les populations et mettant en danger imminent le site inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Irina Bokova a appelé à la cessation immédiate des combats.

Selon plusieurs sources, des groupes extrémistes armes ont pris d'assaut la ville de Tadmur, qui abrite le site archéologique de Palmyre, qui compte parmi les sites culturels les plus importants de tout le Moyen Orient.

Palmyre représente un vestige unique du premier siècle de notre ère, et un chef d'œuvre d'architecture et d'urbanisme romain, avec sa très célèbre grande rue à colonnade et le temple de Baal, l'un des plus importants monuments culturels de toute la région.

"Le site a déjà souffert de 4 années de ‎conflit, il a souffert du pillage, et représente un irremplaçable trésor pour la peuple syrien et pour le monde.

J'en appelle à toutes les parties en conflit à protéger Palmyre et à tout mettre en œuvre pour empêcher sa destruction," a déclaré la Directrice générale.