Innover pour faire progresser l’agenda Éducation 2030 au Salon de l’éducation de Moscou 2016

Le rôle joué par l’UNESCO en tant qu’acteur mondial de l’éducation et par les technologies innovantes dans la réalisation du nouvel Agenda 2030 a été mis en avant à l’occasion d’une manifestation qui s’est tenue dans le cadre du Salon international de l’éducation à Moscou.

Organisé par le Ministère de l'éducation de la Fédération de Russie avec l’Institut de l’UNESCO pour les technologies de l’information dans l’éducation (IITE) et d'autres organisations, ce salon a eu lieu du 3 au 16 avril 2016 à Moscou.

La session parallèle « Interactions entre l’IITE et les réseaux mondiaux de l’UNESCO et les Partenaires du secteur privé : les TIC dans l'éducation et la pédagogie innovante » organisée le 13 avril a réuni plus de 100 participants autour d’une discussion sur les dernières tendances et projets TIC, avec notamment des représentants du secteur privé international et national. Le réseau du système des écoles associées de l’UNESCO et les universités partenaires ont présenté leurs projets et des exemples de collaboration fructueuse avec l’IITE de l’UNESCO.

L’UNESCO, acteur mondial de l’éducation

M. Qian Tang, Sous-Directeur général pour l’éducation de l’UNESCO, a également pris part à une discussion intitulée « L’UNESCO, acteur mondial de l’éducation » consacrée à l’ODD4 – Agenda Éducation 2030 et au rôle de l’UNESCO et des États membres.

Prenant la parole lors de cette session du 15 avril, M. Qian Tang, a souligné que : « Ce Salon international offre une excellente plate-forme d’'inspiration, d'échange, de réflexion, de réseautage et d'action pour nous permettre d’avancer tous ensemble dans la mise en œuvre de l’Agenda Éducation 2030 ».

Il a déclaré que cet agenda donnait forme à une vision unique, holistique, de l’éducation et il a appelé l’UNESCO, en tant qu’institution des Nations Unies spécialisée dans l'éducation, non seulement à coordonner ses efforts mondiaux, mais aussi à être opérationnelle et à mettre ses avantages comparatifs au service des gouvernements des États membres. 

Cependant, il a souligné que : « Les pays sont au cœur même de la mise en œuvre de l’agenda ».

M. Tang a également pris part à une table ronde sur la « Coopération dans l’éducation et la science entre la Russie et l'Europe » organisée conjointement par la Fédération de Russie et le Conseil de l'Europe au cours de laquelle il a évoqué la prévention de l’extrémisme violent par l'éducation.

La manifestation a attiré plus de 40 000 visiteurs, en particulier plusieurs Ministres de l'éducation des pays de la Communauté des États Indépendants (CEI) et servi de plate-forme à plus de 200 forums, conférences, ateliers, master classes, formations et expositions.