L’Institut de statistique de l’UNESCO lance un outil de données en ligne pour aider les pays à atteindre l’objectif mondial pour l’éducation.

uis-drupal.jpg

© UNESCO

Il est essentiel que les pays qui s’efforcent d’atteindre l’Objectif de développement durable 4 disposent de données précises pour mieux cibler les initiatives et obtenir des résultats. En réponse, l’UNESCO, par le biais de son Institut de statistique, conduit des initiatives visant à mettre au point les cadres et les indicateurs nécessaires pour assurer le suivi de l’objectif 4 relatif à l’éducation ainsi que des cibles correspondantes.

Pour présenter ces initiatives, l’Institut de statistique de l’UNESCO a organisé un panel durant la 38e session de la Conférence générale de l’UNESCO, le 7 novembre, intitulé « De l'objectif à l'action : l'UNESCO à la tête du programme pour le suivi de l'éducation à l'échelle mondiale ».

Le panel a rassemblé ministres, experts et responsables des politiques afin d’examiner une série d’initiatives visant à aider les pays à utiliser les nouveaux outils et données pour améliorer les résultats d’apprentissage de leurs enfants et de leurs jeunes, tout en répondant à la nécessité de garantir une éducation inclusive et de qualité pour tous.

Jordan Naidoo, Directeur de l’Équipe de coordination de l'EPT et de l'agenda mondial, a expliqué comment les indicateurs mondiaux et thématiques éclaireront les différents processus politiques conçus pour atteindre l’ODD 4 sur l’éducation.

Silvia Montoya, Directrice de l’ISU, a présenté les initiatives visant à aider les pays à produire et à utiliser des données sur l’apprentissage comparables sur le plan international, afin d’améliorer les résultats de leurs enfants et de leurs jeunes. Pour éclairer ces travaux, l’ISU mène des initiatives avec des partenaires afin de définir un ensemble de mesures de l’apprentissage à l’échelle mondiale, ce qui fait l’objet d’une consultation publique.

L’ISU a également annoncé le lancement d’une base de données sur les évaluations de l’apprentissage. Bien que les pays soient plus nombreux à réaliser des tests afin d’évaluer comment les enfants acquièrent les compétences de base, telles que la lecture et les mathématiques, peu d’informations sont disponibles pour aider à orienter l’élaboration des politiques dans ce domaine.

L’ISU entend combler ce manque grâce à sa nouvelle base de données, qui fournit des informations complètes sur les examens publics ainsi que sur les évaluations nationales menées à travers le monde.

Cet outil en ligne s’appuie sur le Catalogue sur les mesures des acquis de l’apprentissage, qui utilise un questionnaire pour réunir des informations standardisées sur chaque évaluation menée dans un pays.

La base de données, qui sera actualisée régulièrement, contient actuellement des informations sur une centaine d’évaluations dans plus de 50 pays. Elle fournit des tableaux thématiques téléchargeables sur de nombreuses variables, allant du type de parties prenantes et des financements consacrés à l’évaluation, aux populations ciblées et aux matières évaluées. Elle décrit également les principales caractéristiques de la structure de l’évaluation, et fournit des informations détaillées sur la ventilation et la diffusion des résultats.
 

En savoir plus