L’intellectuel ivoirien Bernard Binlin Dadié est le gagnant du Prix UNESCO-UNAM/Jaime Torres Bodet en sciences sociales, humanités et arts 2015

Bernard Binlin Dadié (Côte d’Ivoire) a été désigné gagnant de l’édition 2015 du Prix par la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, sur recommandation d’un jury international. La cérémonie de remise du prix sera organisée au début de l'année prochaine.

Bernard Binlin Dadié, célèbre intellectuel de Côte d’Ivoire, a été sélectionné parmi des candidats de 20 pays différents. Après un examen minutieux des candidatures, le jury international du Prix a unanimement recommandé la nomination de M. Bernard Binlin Dadié comme lauréat de l’édition 2015 du Prix, considérant qu’il est un pionnier et un géant de la littérature africaine. Son œuvre est un classique de la littérature francophone et représente une contribution exceptionnelle aux objectifs du prix.

Né en 1916 à Assini en Côte d’Ivoire, M. Dadié est un essayiste, romancier, dramaturge et poète prolifique ainsi qu’une figure publique. Dans ses écrits, influencés par ses expériences avec le colonialisme durant son enfance, Dadié essaie de connecter les messages des contes populaires et traditionnels africains avec le monde contemporain. Son humanisme et son désir d’égalité et d'indépendance des Africains et de leur culture sont très répandus dans ses écrits.

M. Dadié fut très actif dans le mouvement pour l’indépendance de son pays natal et, après l’indépendance de la Côte d'Ivoire en 1960, il occupa plusieurs hautes fonctions gouvernementales, y compris celle  de Ministre de la Culture de 1977 à 1986. M. Dadié fut intensivement engagé au travail de l’UNESCO et de 1964 à 1972 il fut membre et Vice-président du Conseil exécutif de l’Organisation.

Remis tous les deux ans, le Prix a pour vocation de récompenser les efforts d’une personne, d’un groupe de personnes ou d’une institution internationale qui ayant contribué au développement du savoir et de la société à travers l’art, l’enseignement et la recherche en sciences sociales et humaines. Il est destiné à promouvoir des initiatives pionnières qui peuvent contribuer au développement, à la diffusion et à la consolidation des valeurs de l’humanité.

Le Prix reçoit son nom de l’éminent poète, romancier, essayiste et diplomate mexicain Jaime Torres Bodet, qui fut aussi l’un des membres fondateurs de l’UNESCO et Directeur général de l’Organisation de 1948 à 1952. Le Prix, crée à l’initiative du Dr. José Narro Robles, Recteur de l’Université Autonome du Mexique (UNAM), souligne les liens étroits entre l’UNESCO et l’UNAM.

Le lauréat recevra un diplôme et une récompense de 50,000 dollars des États-Unis d'Amérique.