Irina Bokova et Herbie Hancock annoncent la participation de 185 pays à la 4e édition de la Journée internationale du Jazz

Des événements sont prévus dans le monde entier le 30 avril notamment un concert international dans la ville hôte, Paris L’UNESCO et l’Institut de jazz Thelonious Monk s’associent pour reconnaître le jazz comme un vecteur de la liberté d’expression et du dialogue entre les cultures

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, et l’Ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO, Herbie Hancock, ont le plaisir d’annoncer que 185 pays se sont déjà engagés à participer à la quatrième édition de la Journée internationale du jazz, célébrée dans le monde entier le 30 avril.

            La ville de Paris est la ville hôte de l’édition 2015 de la Journée. Organisée chaque année le 30 avril, en partenariat avec l’Institut de jazz Thelonious Monk, la Journée internationale du jazz encourage le dialogue interculturel et la compréhension à travers le jazz, vecteur d’unité entre les peuples de la planète. Cette célébration figure sur le calendrier officiel de l’UNESCO et des Nations Unies.

            Les célébrations de la Journée internationale du jazz débuteront à Paris le 30 avril avec une journée de concerts et de programmes d’éducation au jazz. Cette édition de la Journée, qui s’inscrit dans le cadre des célébrations du 70e anniversaire de l’UNESCO, aura pour temps fort un concert international qui se tiendra au siège de l’UNESCO. Il sera retransmis dans différents lieux à Paris et dans le monde.

            Cet événement de prestige réunira sur scène une vingtaine d’artistes et de personnalités de renom pour célébrer le jazz et la diplomatie culturelle. Parmi les artistes figurent notamment : A Bu, John Beasley (directeur musical), Dee Dee Bridgewater, Til Bronner, Igor Butman, Terri Lyne Carrington, Mino Cinelu, Avishai Cohen, Eliane Elias, Antonio Farao, Kenny Garrett, James Genus, Herbie Hancock, Al Jarreau, Femi Kuti, Annie Lennox, Grégoire Maret, Hugh Masekela, Marcus Miller, Guillaume Perret, Rudy Perez, Dianne Reeves, Lee Ritenour, Claudio Roditi, Isfar Sarabski, Wayne Shorter, Dhafer Youssef et Ben Williams.

            Le concert sera retransmis en direct sur les sites web de l’UNESCO, du Département d’Etat américain, JazzDay.com et de l’Institut de jazz Thelonious Monk. Une série de programmes d’éducation sur le jazz  et de spectacles seront par ailleurs présentés gratuitement au public parisien. Avec près de 70 événements prévus dans les 20 arrondissements de Paris, les visiteurs et les habitants pourront prendre part à des master classes, des jam sessions, des tables rondes, des conférences, des mini-concerts et des projections de films et plus encore puisque tous les coins de la ville résonneront aux sons du jazz.

            Des efforts particuliers ont été consentis pour garantir la participation d’un maximum de personnes, notamment ceux qui ont un accès limité aux concerts : les handicapés, les personnes malades, les populations défavorisées et les seniors.

Parmi les événements prévus dans le monde pour célébrer le 30 avril :

·         Un concert à La Haye autour du thème « Jazz pour la Syrie » en soutien aux réfugiés syriens

·         A la Nouvelle-Orléans, les artistes Terence Blanchard et Poncho Sanchez, lauréats de plusieurs Grammy Award, organiseront un « jazz brunch » au Musée d’art de la Nouvelle-Orléans. Le public pourra assister à un concert gratuit sur les marches du musée. Il sera suivi par un défilé qui reliera le musée aux portes du New Orleans Fair Grounds qui accueille le New Orleans Jazz and heritage Festival.

·         En République dominicaine, trois événements distincts sont prévus à Sosua, Cabarete et Santo Domingo axés sur des programmes éducatifs et l’accès des personnes défavorisées.

·         A Johannesburg, en Afrique du Sud, la journée entière donnera lieu à des spectacles, des ateliers, des séminaires et autres programmes éducatifs, notamment « Agir sur les résultats scolaires à travers l’éducation au jazz ».

·         Une station de radio au Bhoutan diffusera du jazz et ouvrira le standard aux questions relatives à la Journée du jazz.

·         Les employés des Nations Unies de Rangoun, au Myanmar, organiseront un concert et des programmes éducatifs à l’intention des étudiants en présence d’un artiste international.

·         Le Jazz Orchestra Hualén Big Band de Concepción, au Chili, parrainera une master class qui sera suivie par un concert et une jam session.

·         A Phoenix (Etats-Unis), les célébrations du CityScape Phoenix donneront lieu cette année à un événement au Centre culturel ASU Kerr en présence d’Azar Lawrence et de Nicholas Payton pour récolter des fonds au profit de la Next Student Academy. « Quand on a une musique en tête, il n’y a pas de place pour le crime » en est le slogan. Cette opération sera centrée sur la réduction de la criminalité et le décrochage scolaire.

·         En Afghanistan, des conférences sur le jazz auront lieu dans 20 bibliothèques. Des programmes radios spéciaux et des événements communautaires  sont également prévus.

            L’Institut de jazz Thelonious Monk travaille cette fois encore avec différents partenaires dans le monde : les commissions nationales de l’UNESCO, le réseau des Ecoles associées, les universités, les instituts, les radios et télévisions publiques ainsi que des ONG pour assurer leur participation à la Journée internationale du jazz 2015.

            Les célébrations dans la ville hôte prévoient 70 activités en partenariat avec l’Hôtel de ville de Paris, la Philharmonie de Paris, les mairies du 1er et du 5e arrondissement, la SNCF, des refuges pour sans-abris, des écoles et des conservatoires. Y participeront notamment Daniel Humair, Sylvain Luc, André Manoukian, Giovanni Mirabassi, Kellylee Evans, Etienne Mbappe, China Moses, Grégory Privat, Oran Etkin et bien d’autres.

Ces activités prévoient notamment :

·         Une cérémonie d’ouverture en présence de la Maire de Paris, Anne Hidalgo, des discussions et expositions à l’Hôtel de Ville de Paris

·         Des programmes éducatifs en présence d’artistes internationaux dans les conservatoires et les centres de loisirs des 20 arrondissements, notamment des ateliers à destination d’enfants et de jeunes en difficulté.

·         Des présentations dans des hôpitaux pour enfants, des maisons de retraite, des centres d’accueil d’urgence pour les femmes et les enfants, des centres accueillant des jeunes et servant des soupes populaires aux sans-abris.

·         Des débats et des spectacles à la Philharmonie de Paris

·         Des célébrations itinérantes, notamment le bateau-jazz qui parcourra la ville avec des groupes de jazz jouant en direct et des visuels de la Journée internationale du jazz.

·         Des spectacles d’artistes français et internationaux dans les six principales gares terminus de la SNCF.

·         Des activités dans les mairies du 1er et du 5e arrondissement.

·         Des spectacles au Forum des Halles.

·         Des concerts gratuits dans des clubs de jazz, notamment le Duc des Lombards, Baiser Salé et Sunset/Sunside

·         Un concert de l’Orchestre de l’Institut des jeunes aveugles

·         Des concerts publics dans les grandes institutions culturelles de la ville

·         Des spectacles à la Pagode du Jardin du Luxembourg

            L’Institut de jazz Thelonious Monk travaille avec des partenaires du monde entier, notamment des clubs de musique, des associations, des écoles, des commissions nationales de l’UNESCO, des radios et télévisions publiques, des bibliothèques, des écoles et des universités, des lieux de concert, des centres communautaires, des artistes et des associations artistiques couvrant toutes les disciplines. Tous célébreront la Journée à travers des présentations, des concerts et autres activités liées au jazz. Les programmes ont déjà été confirmés par 185 pays.

            La Journée internationale du jazz a pour vocation de réunir les communautés, les écoles et les groupes du monde entier pour en apprendre davantage sur le jazz, ses racines et son influence mais aussi pour célébrer cette musique. Elle vise aussi à favoriser le dialogue interculturel et sensibiliser le public au rôle du jazz dans la promotion des valeurs universelles du mandat de l’UNESCO. Vecteur de liberté, le jazz promeut l’inclusion sociale, favorise la compréhension, la tolérance et alimente la créativité.

            Pour plus d’information à propos de la Journée internationale du jazz et pour s’inscrire aux différents événements : www.jazzday.com ou www.unesco.org/jazzday. Une liste complète des événements prévus peut être consultée à l’adresse suivante : www.unesco.org/jazzday et www.jazzday.com/events

Pour un aperçu de la Journée internationale du jazz 2015 :

https://www.youtube.com/watch?v=iCPztYMdD8U

 

***

Contacts médias :

Alisse Kingsley, +1 323 467 85 08, AlissetheMuse(at)aol.com

Lucía Iglesias, Service de presse de l’UNESCO, l.iglesias(at)unesco.org, +33 (0) 1 45 68 17 02