Irina Bokova lance la campagne #UnisPourLePatrimoine au Musée National à Beyrouth, Liban

“Ce musée par ses collections phéniciennes, romaines, byzantines et hellénistiques, est un livre ouvert sur les métissages de cette région, et nous rappelle qu’il n’y a pas de culture pure: que la grandeur de cette région vient au contraire de sa diversité”, a déclaré la Directrice générale, Irina Bokova, lors du lancement de la campagne #UnisPour LePatrimoine au Musée National de Beyrouth, Liban, le 14 mai 2015.

“En réponse à la violence extrême, nous devons rester unis et montrer que toutes les cultures sont liées, nous devons expliquer la valeur du patrimoine, et nous devons résister aux mensonges et à la haine”, a-t-elle rajouté.

“Avec son tissu social unique, ses efforts continus pour la défense de la liberté d’expression, sa jeunesse  compétente, éduquée et engagée, l’UNESCO compte sur le Liban pour jouer un rôle clé de mobilisation dans cette campagne”, a conclu la Directrice générale.

Le lancement s’est fait conjointement avec Son Excellence Monsieur Raymond Araiji, Ministre de la Culture du Liban, en présence de jeunes étudiants, de représentants des autorités et de la société civile libanaises, ainsi que de la presse. “Notre exemple de multiculturalisme et de pluralisme est un modèle de la possibilité de coexistence pacifique dans cette région”, a estimé Raymond Araiji. “C’est pourquoi j’ai fait de la résistance culturelle mon credo”, a-t-il rajouté.

Lancée à Bagdad, Iraq, en mars dernier, #UnisPourLePatrimoine est une campagne globale pour la protection du patrimoine et de la diversité culturelles, là où celles-ci sont menaces par la violence extrême et le fanatisme. En réaction a la propagande sectaire, cette campagne utilise le pouvoir des medias sociaux pour créer un mouvement global de soutien à la protection du patrimoine culturel.