Irina Bokova salue la contribution de la langue arabe à la culture universelle.