Les jeunes se mobilisent pour la créativité, le patrimoine et la paix le long des routes de la soie

25 Avril 2017

Plus de 80 jeunes de 65 pays ont adopté une Déclaration internationale affirmant leur désir de promouvoir la coexistence pacifique et le développement durable par la reconnaissance et la célébration des routes de la soie.

Lors d'un Forum international de jeunesse tenu à Changsha et à Quanzhou, en Chine, du 17 au 22 avril 2017, les participants ont convenu d'élargir leur engagement à protéger et à préserver le patrimoine culturel matériel et immatériel et à promouvoir la créativité dans leurs pays d'origine respectifs, conformément à la Stratégie opérationnelle de l'UNESCO pour la jeunesse (2014-2021). Dans leur déclaration, les jeunes ont appelé à la promotion des organisations de jeunesse et à la création de festivals culturels, à une plus grande protection du patrimoine culturel, y compris la lutte contre le trafic illicite d'objets culturels, et à la promotion du tourisme durable le long des routes de la soie, notamment avec des programmes qui peuvent fournir des opportunités d’emploi aux jeunes dans les pays de la route de la soie.

"(...) nous réaffirmons l'importance d'assurer aux jeunes une pleine participation dans les efforts créatifs pouvant apporter de nouvelles idées et solutions au bénéfice de tous, à travers les industries créatives et les arts, l'éducation et les opportunités de partenariat", ont-ils déclaré.

Au cours des six jours, les jeunes délégués ont échangé avec des experts internationaux, ont visité des sites patrimoniaux, ont découvert différentes formes de patrimoine culturel immatériel et d’arts créatifs et ont débattu de la façon dont ils pourraient renforcer leur participation dans la préservation et la protection de la culture.

 « Il y a 1,2 milliard de jeunes dans le monde. 87% vivent dans des pays en développement. Certains d'entre eux ne sont jamais allés au-delà des frontières de leurs pays ou même de leurs propres villes ou communes. Vous êtes les chanceux. Vous avez accès à une éducation de qualité... Comment allez-vous utiliser l’avantage que vous avez dans votre société pour servir les autres? », a déclaré Du Yue, Secrétaire général de la Commission nationale chinoise pour l'UNESCO.

Guo Zhan, vice-président de l'Académie chinoise des reliques culturelles, les a défiés davantage, en discutant de la manière dont le patrimoine culturel est un outil de promotion de la paix et du développement et en leur demandant de réfléchir à leur engagement sur des questions telles que « le patrimoine mondial a-t-il contribué à notre compréhension de la diversité? Cela a-t-il contribué à l'avenir de l'environnement mondial? ».

Les deux sessions - la première à Changsha sur la créativité, la seconde à Quanzhou sur le patrimoine matériel et immatériel - ont permis aux participants de formuler un certain nombre de recommandations et d'engagements. Un nouvel et important élan a été généré pour l'engagement dans les domaines du patrimoine culturel, de la collaboration intergénérationnelle et interculturelle et des industries créatives.

À cet égard, la municipalité de Changsha a annoncé qu'elle établirait « un Fonds international de protection de la créativité et du patrimoine avec 100 000 USD chaque année... pour cultiver de jeunes talents avec créativité », établir un site internet d'échange international en ligne et fournir des programmes de formation et de stage dans les industries créatives à Changsha.

L'UNESCO a présenté aux participants son projet pilote mondial sur la création d'une bibliothèque numérique ouverte sur les jeux traditionnels ainsi que sa campagne mondiale #Unite4Heritage.

Le Forum a été organisé par l'UNESCO et la Commission nationale chinoise pour l'UNESCO, en collaboration avec les municipalités de Changsha et Quanzhou.

Pour plus d'informations, consultez:

PDF icon La Déclaration de Changsha 2017 (Anglais)

PDF iconDiscours du Dr Du Yu (Anglais)