Journée mondiale de la Radio 2016 : lancement des actions de sensibilisation à Libreville

art1entete.jpg

Image : Journée Radio 2016
© UNESCO
16 Février 2016
Démarrage des activités liées à la 5ième Journée mondiale de la radio, ce 12 février 2016 à Libreville. 16 stations radios et plus de 150 professionnels des médias ont pris part à l’atelier de sensibilisation et de formation des journalistes sur leur rôle en situation d’urgence et de catastrophe.
 
En prélude à la journée mondiale de la radio, placée sous le thème : « La radio en situation d’urgence et de catastrophe », l'auditorium de la maison Georges Rawiri a abrité ce jour les premiers travaux. En effet, reconnaissant le rôle de la radio pour sauver des vies avant, pendant et après une situation d’urgence et de catastrophe, l’UNESCO a soutenu l’organisation d’un atelier au profit des professionnels de la radio avec la participation de la Croix Rouge et de la Plateforme nationale pour la prévention et la réduction des risques de catastrophes.
 
Intervenant avant le début des travaux, le Ministre de la Communication, Porte-parole du Gouvernement, M. Alain-Claude Bilie-By-Nze, a réitéré l’attachement et l’intérêt des gouvernants à ce média transfrontalier qui sauve des vies, sans oublier d’informer l’assistance de la mise en place prochaine de plusieurs réformes dans le secteur.
 
Faire de la radio un média qui sauve des vies, un vecteur d’éducation culturelle et de paix est une préoccupation importante pour l’ UNESCO, partenaire du développement durable des médias dans le monde. C’est ainsi que, M. Vincenzo Fazzino, Représentant de l’ UNESCO au Gabon, a rappelé le rôle positif des médias radiophoniques et la nécessité de prévenir les dérives d’instigation à la haine et la violence, comme celles que nous avons connues au Rwanda avec la radio « mille collines ». La radio étant utile en tout temps, en tout lieu, en toute circonstance et surtout dans les situations d’urgence et de catastrophe, « la bonne information n’est véhiculée que si le journaliste est libre de ses opinions et est en sécurité ».
 
Image : Journée Mondiale de la Radio
Journée Mondiale de la Radio : Atelier
© UNESCO
 
Au cours de cet atelier organisé aux profits des professionnels de la radio, l’expert de la Croix Rouge gabonaise, M. Léonce-Omer Mboumba, a édifié l’assistance sur « les médias et la prévention et la réduction des risques de catastrophes » et fait la présentation du plan de contingence national. Mme Togo Hortense épouse Moussounda a, quant à elle, présenté la Plateforme nationale pour la prévention et la réduction des risques de catastrophes dont elle est la coordinatrice. Cette plateforme est le principal mécanisme de coordination de la réponse nationale dans les cas d’urgence et de catastrophe.
 
L’atelier s’est terminé avec la formulation de plusieurs recommandations dont l’appel à la formation des médias en général et de la radio en particulier sur la couverture des situations d’urgence et de catastrophe. Au total, 16 stations radios, toutes basées à Libreville, et plus de 150 personnes ont pris part à l’atelier.