Journée de salubrité: le personnel du bureau de l’UNESCO à Bamako et étudiants du club UNESCO assainissent leur environnement

img_6138.jpg

© UNESCO
18 Novembre 2015

Bamako le 18 novembre 2015 : Dans le souci de promouvoir un environnement sain et viable, le  personnel et les étudiants du club UNESCO de Bamako ont organisé une journée de salubrité du bureau et ses alentours, le samedi 14 novembre 2015.

Durant trois heures et dans une ambiance bon enfant, ladite journée qui consistait à accomplir un droit fondamental, a vu la participation d’une trentaine d’étudiants du club UNESCO et une vingtaine de membres du personnel qui ont pris part à cette activité. L’objectif de cette journée était de montrer qu'en plus de sa tâche quotidienne, les membres du personnel participent activement dans les activités quotidiennes entrant dans le cadre du maintien d’un environnement sain dans leur lieu de travail.

En ouverture de cette journée, Mme Dicko Oumou Dicko, responsable du Programme Sciences Exactes et Naturelles a d’abord remercié les collègues du bureau d’avoir effectué le déplacement  pour répondre à l’invitation et ensuite les étudiants du club UNESCO,  d’être venus soutenir cette initiative. Elle a rappelé l’article 15 de la constitution du Mali, qui stipule que « Toute personne a droit à un environnement sain. La protection, la défense de l'environnement et la promotion de la qualité de la vie sont un devoir pour tous et pour l'État ». Elle a terminé ses mots de remerciements en souhaitant la pérennisation de cette activité.

Mme Charlotte Onyeije, responsable de l’administration et des finances a pris ensuite la parole au nom du Chef du Bureau absent pour exprimer toute la reconnaissance du personnel à travers ce geste noble, avant de rappeler que l'assainissement et l'hygiène sont des volets qui sont essentiels dans l'existence de l'homme. «  Chacun de nous doit s'atteler et s'investir pour que des gestes de cette nature deviennent des réalités quotidiennes car l’amélioration du cadre de vie passe par l’assainissement ». Elle a enfin souhaité que pareil geste soit pérennisé pour un environnement toujours sain.
Pour sa part, le porte-parole des étudiants du club UNESCO, après avoir réitéré leur entière disponibilité à l’accompagnement de toutes les actions de l’UNESCO, a exprimé au nom de tous ces camarades, les sentiments de satisfaction d’être aux côtés de leurs aînés dans le but de poser des actes pour sauvegarder l’environnement. « L'assainissement doit interpeller la conscience de tout un chacun et il doit être pratiqué dans tous les espaces publics et privés » a-t-il rappelé.