Kenya : partenariat entre l’initiative « YouthMobile » de l’UNESCO et la Developer School pour former des développeurs d’applications mobiles

L’initiative « YouthMobile » de l’UNESCO vient de terminer sa troisième session d’ateliers en formant 40 jeunes au développement d’applications mobiles à Nairobi, au Kenya. Cette formation s’inscrit dans une série de sept ateliers organisés en partenariat avec la Dev School du Kenya.

Une série d’ateliers de qualité visant à former les jeunes kenyans à un développement d’applications mobiles durable a été organisée tout au long de l’été à Nairobi, au Kenya.

Depuis le 17 juillet 2014, 40 jeunes ont reçu une formation au développement d’applications mobiles. Ces ateliers se sont déroulés dans le cadre de la nouvelle initiative « YouthMobile » lancée par l’UNESCO en partenariat avec la Dev School et la Commission nationale du Kenya pour l’UNESCO.

Le Bureau régional de l’UNESCO pour l’Afrique de l’Est a fourni un immense soutien à ces initiatives de formation.

L’initiative « YouthMobile » a pour objectif d’autonomiser les jeunes en leur fournissant un niveau élevé de compétences et de confiance nécessaires à la création d’applications mobiles pertinentes pour résoudre les problèmes locaux comme le chômage chronique de la jeunesse kenyane.

L’objectif final est de former environ 25 000 jeunes afin de promouvoir l’usage de 5 000 applications mobiles d’ici 2017.

À un moment où le monde recherche de nouvelles manières de construire la paix et un développement durable, l’encouragement des jeunes à développer leur esprit d’innovation et leur créativité est crucial afin de résoudre ces problèmes.

L’atelier de Nairobi a été organisé en partenariat avec la Dev School, une start-up du Kenya dans le but d’inculquer aux jeunes de tout le pays les techniques de codage.

Fondée en 2013 par Martha Njeri Chelimo, une jeune kenyane, la Dev School a déjà organisé deux sessions de formation à Nairobi. Lors de ces ateliers, les étudiants ont la possibilité d’étudier en profondeur les langages de programmation, les plateformes mobiles, les applications web les plus répandues, les développements front-end, l’écriture et l’entrepreneuriat.

Les 40 jeunes qui ont participé à l’atelier de cet été ont eu la chance de découvrir le développement du programme App Inventor, développé par le Massachusetts Institute of Technology (MIT, États-Unis). Ces étudiants ont été formés par des pairs pour développer des applications androïdes permettant de résoudre des problèmes locaux spécifiques.

Linus Onyango, président de la Commission nationale du Kenya pour le forum jeunesse de l’UNESCO, a déclaré « La formation aux applications mobiles a été le projet de TIC le plus excitant et innovant auquel le forum jeunesse de l’UNESCO ait participé. Cela fait maintenant six semaines que la formation aux applications mobiles a commencé et la participation aux ateliers a été incroyable. Les salles sont toujours remplies et les formateurs ont été très compétents pour donner aux étudiants une introduction au développement d’applications mobiles. J’aimerais remercier le Bureau régional de l’UNESCO, la Dev School, la Commission nationale du Kenya pour l’UNESCO et les jeunes kenyans d’avoir permis à l’initiative « YouthMobile » de Nairobi de devenir un succès. »

Depuis la création de la Dev Scool, le nombre d’étudiants participant aux ateliers de formation s’est progressivement accru. Ces étudiants diplômés ont par la suite trouvé du travail avec succès dans le domaine de l’industrie des technologies de l’information au Kenya.

Anita, membre du Comité des sciences sociales au forum jeunesse de l’UNESCO, s’émerveille : « je n’aurais jamais imaginé que ces technologies pouvaient être si intéressantes. Avoir participé à la formation YouthMobile m’a tellement passionnée que j’ai pu finaliser un projet personnel ! »

Un hackathon a été programmé pour le mois de septembre. Les étudiants pourront y présenter le développement de leurs applications mobiles finales. Lors de ce hackathon, ils créeront des applications androïdes utiles pour les domaines suivants : l’éducation, le chômage, la culture, l’accès à l’eau et le développement durable.   

Pour en savoir plus sur l’initiative « YouthMobile » de l’UNESCO, consultez notre page Twitter @YouthMobile ou visitez notre site www.youthmobile.org.

Vous pouvez consulter des photos de l’atelier en cliquant sur le lien suivant : https://www.flickr.com/photos/125945777@N02/

L’UNESCO organise des ateliers « YouthMobile » similaires au Soudan du Sud, au Nigeria, au Liban et en Jordanie.