L’UNESCO et le Mémorial de la Shoah organisent une formation sur l’histoire des génocides pour les responsables éducatifs d’Afrique subsaharienne

Conformément à son engagement à promouvoir l’enseignement de l’Holocauste dans le monde afin de contribuer, par l’éducation, à la prévention des génocides, l’UNESCO, en partenariat avec le Mémorial de la Shoah, accueillera du 15 au 18 septembre les représentants de ministères de l’Éducation de neuf pays de la région Afrique dans le cadre d’un séminaire de renforcement de capacités intitulé : «Enseigner l’histoire de la Shoah et des génocides : méthodes et problématiques » qui se tiendra au Mémorial de la Shoah.

Cette formation francophone fait suite à la consultation sur l’enseignement de l’histoire des génocides menée par l’UNESCO en septembre 2012 au Cap, Afrique du Sud, avec 14 ministères de l’Éducation de la région. Elle a pour objectif de préparer les experts des programmes et de la formation des enseignants à l’introduction de cette thématique dans leur enseignement national.

Ces responsables africains seront accompagnés d’experts français, européens et de représentants de l’UNESCO pour des ateliers qui porteront sur divers aspects de l’enseignement de l’histoire des génocides, en particulier le développement de programmes et de contenus adaptés aux réalités nationales, la formation du corps enseignants, ainsi que les méthodes d’enseignement en classe. Les participants se rendront également au Musée Mémorial de Drancy, l’un des hauts lieux de la persécution des Juifs en France. La formation a également pour objectif de stimuler la coopération régionale et d’assurer aux responsables éducatifs un meilleur accès aux ressources et à l’expertise disponible dans ce domaine afin de faciliter le développement d’initiatives locales.

Participeront à la formation des représentants du Bénin, du Burundi, du Cameroun, de la République Centrafricaine, de la République Démocratique du Congo, de la Côte d’Ivoire, du Sénégal, du Rwanda et du Togo.

Ce séminaire bénéficie du soutien de la Délégation de la France auprès de l’UNESCO, de la Fondation Robert Bosch et de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

 

Liens