L’UNESCO rappelle l’importance d’un modèle multipartenaires, de l’inclusion numérique et du respect de droits de l’homme sur Internet à l’occasion du 9e FGI à Istanbul

« Le rapprochement des continents pour une meilleure gouvernance pluripartite de l’Internet » est le thème central du 9e Forum sur la gouvernance de l’Internet (FGI) qui se tiendra à Istanbul, en Turquie, du 1er au 5 septembre 2014. L’UNESCO y présentera ses travaux récents sur la liberté d’expression, la sécurité des journalistes, l’accès à l’information, le soutien à une approche pluripartite et les dimensions éthiques dans les sociétés du savoir inclusives.

Pour inaugurer une série d’événements consacrés aux problèmes liés à Internet, Getachew Engida, directeur général adjoint de l’UNESCO, ouvrira la réunion de haut niveau entre dirigeants mondiaux et la cérémonie d’ouverture du 9ème Forum sur la gouvernance de l’Internet (FGI) à Istanbul les 1er et 2 septembre prochains.

En insistant sur l’engagement de l’UNESCO lors du FGI et son adhésion à un modèle pluripartite sur la gouvernance d’Internet, M. Engida encouragera une large participation à la réalisation de l’étude sur les questions liées à Internet et à la conférence qui lui sera consacrée en 2015. Il insistera par ailleurs sur l’importance de l’inclusion numérique, sur la liberté d’expression sur Internet et sur la confidentialité comme partie intégrante du respect des droits de l’homme sur Internet. En outre, l’UNESCO accueillera un forum ouvert sur l’étude des problèmes liés à Internet afin de souligner leur importance et de trouver des réponses à ces questions développées comme des outils de recherche. Cette étude portera sur (i) l’accès au savoir et à l’information, (ii) la liberté d’expression, (iii) la confidentialité et (iv) l’éthique. Elle étudiera également les possibilités d’actions futures en rapport avec la gouvernance mondiale d’Internet.

L’UNESCO profitera de cet événement pour exposer les résultats principaux de ses deux nouveaux projets de recherche :

  • La sécurité sur Internet, qui étudie la sécurité des journalistes et d’autres acteurs médiatiques qui se servent de moyens de communication numériques et qui suggère des lignes directrices et des recommandations de politiques à appliquer.
  • Comment les prestataires intermédiaires de services Internet comme les moteurs de recherche, les réseaux sociaux et les fournisseurs de services Internet se situent par rapport aux problèmes de liberté d’expression à travers un grand panel de juridictions, de circonstances, de technologies et de modèles commerciaux.

Le programme et les documents de référence de cet événement organisé par l’UNESCO sont disponibles en cliquant sur les liens ci-dessous :

Le site du FGI soutient la participation à distance à ces rencontres.