L’UNESCO rend hommage à Boris Christoff, l’un des plus grands chanteurs d’opéra de tous les temps

Le 4 novembre dernier, la Directrice générale de l’UNESCO, Mme Irina Bokova, a rendu hommage au célèbre chanteur d’opéra bulgare Boris Christoff, à l’occasion du 100e anniversaire de sa naissance, lors d’un concert organisé au Siège de l’UNESCO, à Paris, par la Délégation permanente de la République de Bulgarie auprès de l’UNESCO.

« C’est un grand honneur pour l’UNESCO, et un plaisir particulier à titre personnel, que de rendre hommage à une icône de la musique, un génie de l’art dramatique et, sans conteste, l’un des plus grands chanteurs d’opéra du XXe siècle : Boris Christoff », a déclaré la Directrice générale.

« Boris Christoff a su faire de la musique lyrique un art populaire », a-t-elle ajouté. « Si l’opéra est véritablement une « œuvre d’art complète » associant la musique, le chant, le théâtre, les arts visuels et la danse, alors Boris Christoff mérite d’être qualifié d’artiste complet ».

Boris Christoff est l’un des plus grands chanteurs d’opéra (basse) du XXe siècle. Sa voix exceptionnelle, son interprétation subtile des rôles et des chants d’opéra et sa présence scénique ont fait de lui une légende de la musique dans le monde entier. Le centenaire de sa naissance fait partie des anniversaires célébrés en 2014, dont la liste est établie par les États membres et auxquels l’UNESCO est fière d’être associée, afin de commémorer d’éminentes personnalités, ainsi que la portée mondiale de leur œuvre.

Lors du concert, la Directrice générale s’est vu remettre la médaille d’or des « 100 ans de Boris Christoff » par le conseiller du Ministre bulgare de la culture pour sa contribution au développement et à la promotion de la culture à travers le monde.