Lancement du processus de renforcement des capacités statistiques nationales pour le suivi des indicateurs de l’ODD4

kinshasa_odd4.jpg

© UNESCO
18 Mai 2017

Kinshasa, il s’est tenu du 20 au 21 avril 2017 un atelier sur le lancement du processus de renforcement des capacités statistiques nationales pour le suivi des indicateurs de l’ODD4.

La salle du cercle de Kinshasa a servi de cadre à ces assises qui ont connu la participation des différents acteurs du sous-secteur de l’éducation à savoir ceux de l’enseignement primaire, secondaire et professionnel, l’enseignement supérieur et universitaire, l’enseignement technique et professionnel et de l’éducation non formelle.

Ont aussi pris part à cette activité, le Secrétaire Permanent de la Commission Nationale pour l’UNESCO, les partenaires techniques et financiers de l’éducation et les acteurs clés en charge des statistiques.

Placé sous la présidence de SEM Gaston Musemena, Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel et du Représentant de l’UNESCO en RDC, M. Abdourahamane Diallo, l’objectif de cet atelier était de réfléchir avec les acteurs sur le renforcement du système statistique de la RDC pour le suivi des indicateurs de l’ODD4 axé sur l’éducation de qualité.

Cette activité qui s’inscrit dans le cadre de la composante II du Programme pilote de renforcement des capacités de l’UNESCO - CapED a été marquée par les allocutions des autorités, les interventions des experts et les discussions avec les participants.

Dans son allocution, le Représentant de l’UNESCO, a rappelé l’engagement de l’UNESCO, l’implication des acteurs et partenaires dans la mise en œuvre d’une série d’activités dont le résultat est de produire à partir d’un diagnostic inclusif et participatif, une stratégie sectorielle de développement des statistiques qui devrait être en phase avec la Stratégie Nationale de Développement des Statistiques (SNDS) élaboré par l’Institut National de la Statistique.

Il a aussi évoqué l’approche qui sera privilégié dans cette composante 2 à savoir le renforcement des capacités et le transfert des compétences pour une appropriation nationale complète, ayant en toile de fond l’accompagnement institutionnel de l’UNESCO et de ses instituts de statistique.

Prenant la parole pour ouvrir les travaux de l’atelier, le Ministre de l’EPSP a réitéré ses remerciements à l’UNESCO, partenaire clé chargé par la Communauté internationale pour coordonner le plaidoyer et la mobilisation des acteurs pour le suivi des indicateurs et cibles de l’ODD4. Poursuivant son allocution, le Ministre s’est félicité de la franche collaboration existant entre son Ministère et l’UNESCO dans le cadre du combat pour l’éducation de qualité.

Dans le souci d’éclairer la lanterne, plusieurs intervenants ont partagé l’expérience de leurs structures en matière de collecte, de traitement et de diffusion des données statistiques. Il s’agit entre autre de l’Institut des Statistiques de l’UNESCO, du Programme CapED, de la Cellule d’Analyse des Indicateurs de Développement, de l’Institut Nationale des Statistiques, de la Direction des Etudes et de la Planification de l’EPSP, pour ne citer que ceux-là.

Les échanges et discussions houleux ont clôturé cet atelier de deux jours qui s’est tenu à la suite de l’atelier sur l’alignement des documents stratégiques et politiques à l’ODD4 organisé par le SPACE du 17 au 18 avril 2017 au Centre des Ressources des Enseignants de Kinshasa sur financement de l’UNESCO.

Pour tout contact : Bureau de la Représentation de l’UNESCO en RDC

                              Avenue des Ambassadeurs n°2, Kinshasa-Gombe

                              Email : kinshasa@unesco.org

                              Tél : (+243) 818848253