Lancement officiel du projet "Equations Nomades"

22 Décembre 2016

Bamako, 22 décembre 2016-Bamako accueille la première édition de l’évènement « Équations Nomades », organisé par le Ministère de la Culture, l’UNESCO, l’UNICEF et l’Institut Français du Mali.

Afin de marquer le début des activités menées dans le cadre du projet « Équations Nomades », une rencontre avec le célèbre photographe Reza Deghati se tiendra à la Cité des Enfants le jeudi 22 décembre 2016 de 15h à 17h, lors de la cérémonie d’ouverture de la première édition du Salon de l’Enfance de Bamako (SEBA). La cérémonie se déroulera en présence de son Excellence Madame Keïta Aminata Maïga, première dame du Mali ; Madame Sangaré Oumou Ba, Ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille ; Madame Koumaré Amina Cissé, Directrice de la Cité des Enfants ; Monsieur Fran Equiza, Représentante de l’Unicef-Mali.

« Équations Nomades » est un projet, basé sur la rencontre d’artistes français et maliens autour de la thématique de la transmission artistique et culturelle, qui repose sur la mise en place d’ateliers de formation et d’initiation des enfants dans les domaines de la musique, de la danse, du théâtre et de la photographie. Outre le programme de formation, « Équations Nomades » présentera également des conférences, Master Class ainsi que des spectacles de musique, de théâtre et de danse qui se tiendront du 4 au 8 janvier 2017 à la Cité des Enfants, à l’IFM et au Conservatoire des Arts et Métiers Multimédia Balla Fasséké Kouyaté.

La première formation proposée dans le cadre du projet « Équations Nomades » sera animée par Reza Deghati, et se déroulera à la Cité des Enfants du 22 au 28 décembre. Le travail photographique mené par les enfants durant cette formation donnera lieu à une restitution sous la forme d’une exposition prévue le 4 janvier à l’Institut Français du Mali.

Philanthrope, idéaliste, humaniste, architecte de formation et célèbre photojournaliste, principalement pour National Geographic, Reza Deghati parcourt le monde depuis trente ans, témoin des guerres et des instants de paix. Plus qu’un photographe, Reza est un homme engagé qui met la formation visuelle informelle des enfants et des femmes au service d’un monde meilleur. A ce titre, il fonde en 2001 l’ONG Aina en Afghanistan et mène des actions de formation dans le monde, tout en poursuivant ses reportages pour les médias internationaux.

L’Institut Français du Mali accueillera également une exposition de deux artistes engagés dans la transmission de la paix à travers le monde, par le biais des arts-plastiques et de la calligraphie arabe : Hassan Massoudy et Alex Berlian. Né en Irak, Hassan Massoudy est considéré comme l’un de plus grand calligraphe vivant. Depuis plus de quarante ans, il a fait connaître en France, son pays d’accueil, l’art de la lettre arabe et ses entrelacs mêlés de culture d’Orient et d’Occident. Alex Berlian est un artiste peintre né au Liban et ayant passé son enfance à Alep. Diplômé de l’Académie des Beaux-Arts de Venise, Alex Berlian laisse à chacun, à travers ses œuvres, le privilège de tisser sa propre histoire.

Son rêve est le même que celui de Mallarmé: « nommer un objet, c’est supprimer les trois quarts de la jouissance du poème qui est faite du bonheur, de deviner peu à peu ; le suggérer, voilà le rêve».

Contacts:

Ali Daou : a.daou@unesco.org

Marie Sangare : sangare.marie@laposte.net