Lancement de la première édition française du Rapport sur l’économie créative à Dakar

Le 29 novembre, la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a lancé la première édition française du Rapport sur l’économie créative des Nations Unies, dans le cadre du XVe Sommet de la Francophonie à Dakar, Sénégal.

« La culture et la créativité améliore non seulement nos économies, mais aussi nos vies et communautés, » a déclaré la Directrice générale soulignant que l’économie créative promeut la créativité des sociétés, affirme l’identité, et améliore la qualité de la vie locale. « Cette double nature est la grande force de l’économie et c’est par elle que nous pouvons repenser nos stratégies de développement. »

« Cette présentation est une occasion historique de faire reconnaître la culture comme une ressource essentielle, moteur et vecteur du développement durable, » a-t-elle poursuivi. « Nous devons continuer de collecter des données, d’attirer l’attention et de plaider en faveur de l’inclusion de la culture dans l’agenda de développement post-2015 de l’ONU. »

La Directrice générale a souligné l’importance qui donne l’UNESCO à la diversité linguistique qui est reflété dans le lancement de cette première édition française du rapport. « C’est pour nous une évidence  que ce rapport, qui montre le potentiel de la diversité culturelle pour l’innovation et le développement, fasse justement honneur à la diversité linguistique ».

Madame Youma Fall, Directrice du développement culturel au sein de l'OIF et contributrice du rapport, à témoigne du développement des villages d'Afrique sur le fondement des activités d'artisanat et de tourisme local.

 

Monsieur Birane Niang, Secrétaire Général du Ministère de la Culture du Sénégal a mis l’accent sur les derniers  développements de l’économie creative au Sénégal. Monsieur Mamidou Coulibaly Diakite, du Ministère de la culture de la côte d'ivoire, à souligne le délicat équilibre à trouver pour la puissance publique, pour encourager sans étouffer un vivier créatif local qui s'épanouit dans la liberté, prenant exemple de l'espace créatif Ambroise à Abidjan. « Ce rapport est une manne pour les créateurs, car il révèle notre force et notre potentiel, » a conclu l'artiste chanteur Saintrick.

 

Le Rapport  présente un état des lieux de l'économie créative au niveau local dans les pays en développement. Il est publié conjointement par l'UNESCO et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) par le biais de son bureau des Nations Unies pour la coopération sud-sud. Le Rapport est organisé en deux volumes : un rapport sur les politiques et un web-documentaire qui présente de manière vivante des cas pratiques, les tendances, les opportunités et les défis de l’économie créative sur le terrain.