L'UNESCO et la Principauté de Monaco renforcent leur coopération dans les domaines de la culture et de l'éducation par la signature de deux nouveaux accords de projets en fonds-en-dépôt

Suite aux accords de projets en fonds-en-dépôt signés le 21 octobre 2014, la Principauté de Monaco soutient, à hauteur de 400 000 euros, les deux projets suivants :

1) «Formation et sensibilisation pour la préservation, conservation, présentation et gestion durable du site archéologique de Shoroon Bumbagar de la montagne Maikhan». (Budget total: 200 000 euros)

Le projet vise à renforcer les capacités des autorités et des experts mongoles pour la stabilisation, la conservation et la préservation du patrimoine archéologique dans le site de Shoroon Bumbagar nécropole, récemment découverte, dans la province de Bulgan. Le projet permettra également de sensibiliser les autorités et les communautés locales en Mongolie à l'importance de la protection du patrimoine culturel archéologique. Grace à l’appui de la Principauté de Monaco, des activités de sensibilisation et de renforcement des capacités à la lutte contre le trafic illicite d'objets culturels ont été mises en œuvre en Mongolie depuis 2009. Avec ce nouveau projet, la Principauté de Monaco réaffirme son engagement à soutenir l'UNESCO dans la préservation du patrimoine culturel mongol.
 

2) «Promotion de la scolarisation des enfants vulnérables, et en particulier des filles au Burundi » (Budget total: 200 000 euros)

Le droit à l'éducation est un droit fondamental, et il est aussi le moyen le plus efficace pour briser le cycle de la pauvreté et de l'exclusion. L'UNESCO a lancé ce projet au Burundi en 2000 à petite échelle, et le nombre de bénéficiaires n’a cessé d’augmenter depuis. Grace au généreux soutien de la Principauté de Monaco, le projet sera en mesure de se développer à grande échelle et permettra de soutenir jusqu’ à 3 000 enfants vulnérables et orphelins dans 8 des 17 provinces du Burundi.