L'UNESCO et Sri Lanka créent le Centre d’Asie du Sud pour le perfectionnement des enseignants

Le 10 juin, la Directrice générale de l’UNESCO, Mme Irina Bokova, et le Secrétaire du Ministère de l'éducation de la République socialiste démocratique de Sri Lanka, M. Anura Dissanayake, ont signé un accord portant création, à Meepe, du Centre d’Asie du Sud pour le perfectionnement des enseignants, en tant que centre de catégorie 2 placé sous l’égide de l'UNESCO.

« Ce Centre témoigne de l’engagement de longue date de Sri Lanka en faveur de l’action de l'UNESCO dans le domaine de l'éducation », a déclaré la Directrice générale. « Le Centre est créé à un moment très opportun, alors qu’il y a un besoin urgent pour plus d’enseignants et pour des enseignants mieux formés, car 250 millions d’enfants à travers le monde, dont un grand nombre venant de milieux défavorisés, n’acquièrent pas les compétences de base. La qualité de l'éducation est une préoccupation dans tous les pays. Nous sommes fermement résolus à travailler avec vous pour faire de ce Centre un établissement d’excellence dans votre pays et à l’échelle de la région. Promouvoir une éducation de qualité est le meilleur moyen de parvenir au développement durable. »

M. Anura Dissanayake a affirmé que le Centre contribuerait à l’amélioration de la qualité de l'éducation à Sri Lanka et bénéficierait à la région tout entière, ajoutant qu’un des piliers de la stratégie de développement du pays était de devenir un pôle de connaissances en Asie. Il a assuré que le Centre deviendrait un établissement d’excellence et s’efforcerait d’avoir un impact global.

Globalement, le Centre a pour but d’apporter connaissances et formation aux enseignants afin d’améliorer la qualité de l'éducation dans la région de l’Asie du Sud grâce à un perfectionnement de haut niveau des enseignants et à une éducation holistique.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du Ministre sri-lankais de la culture et des arts, M. T. B. Ekanayaka, de l’Ambassadeur et délégué permanent de Sri Lanka auprès de l'UNESCO, M. Karunaratne Hangawatte, et de représentants des délégations permanentes de l’Afghanistan, du Bangladesh, de l’Inde, du Népal, de la Turquie et du Pakistan.