Les maçons à l’œuvre à Tombouctou pour la dernière phase des travaux de reconstruction des mausolées

la_delegation_visite_le_cimetiere_des_3_saints_crop_c_unescooumou_sanogo_basse_def.jpg

La délégation visite le Cimetière des Trois Saints à Tombouctou
© UNESCO
24 Février 2015

Après le démarrage des premiers chantiers de reconstruction des mausolées en mars 2014, le Ministère malien de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme et le bureau de l’UNESCO à Bamako ont organisé une visite des nouveaux chantiers en cours le mardi 24 février à Tombouctou, en présence des équipes de maçons et de supervision technique en charge de la reconstruction de ces éléments du patrimoine mondial.

S’incrivant dans le cadre du projet de réhabilitation du patrimoine endommagé du nord Mali et réalisée grâce au support logistique de la MINUSMA, la visite était placée sous l’égide de Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo, Ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme du Mali. Parmi les officiels, étaient également présents les représentants des partenaires financiers du projet dont la directrice résidente de la coopération suisse au Mali, Mme Béatrice Meyer et le chef de la coopération de l’Union européenne au Mali, Mme Cécile Tassin-Pelzer.

Au cours de cette visite, qui s’est déroulée sur le site du cimetière des Trois Saints, où se trouvent trois mausolées détruits, les architectes chargés de la supervision des chantiers ont présenté le dossier technique, notamment le projet architectural, les prescriptions techniques, et la stratégie d’organisation des chantiers. Ce dossier permettra aux maçons de mener les travaux à bien. Il garantira, en plus, l’utilisation des techniques traditionnelles de construction, la préservation de leur statut de patrimoine mondial, ainsi que  le maintien de leur signification culturelle auprès des communautés. Sous la conduite de l’Imam de la grande mosquée de Djingareyber, la délégation a également visité la bibliothèque « Al-Imam Essayouti ». Endommagée par l’attentat terroriste du 28 septembre 2013, sa réhabilitation vient de s’achever grâce au soutien financier de la MINUSMA à travers son projet à impact rapide (QIP).

En prélude à cette visite à Tombouctou, la première réunion du comité de pilotage du programme de réhabilitation du patrimoine culturel et de sauvegarde des manuscrits anciens du Mali s’est tenue le 23 février à Bamako sous la présidence du Ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme. Les membres du comité ont pu discuter des progrès effectués et planifier les activités prévues en 2015. Le planning des travaux, présenté lors de la réunion, prévoit que l’ensemble des mausolées soient reconstruits avant fin juillet 2015.

A titre de rappel, les groupes armés avaient infligé d’importants dommages au patrimoine culturel de Tombouctou en 2012 et 2013, dont 14 des 16 mausolées du patrimoine mondial qui furent détruits.