Maha El-Khalil Chalabi nommée Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova va nommer la Présidente de la Fondation Tyr, Maha El-Khalil Chalabi, Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO. La cérémonie aura lieu au siège de l’Organisation le 17 février à 18h30.

Maha El-Khalil Chalabi est nommée en reconnaissance de son engagement en faveur de la « Ligue des Cités cananéennes, phéniciennes et puniques », notamment par le biais de l’Association Internationale pour la Sauvegarde de Tyr et de la Fondation Tyr, et de son dévouement aux idéaux de l’Organisation.

            Originaire de Tyr, au Sud du Liban, Maha El-Khalil Chalabi a mené de nombreuses actions sociales et culturelles en faveur de la protection de sa ville natale, inscrite sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1984. Elle est notamment à l’initiative de la création d’un centre médico-social et du Festival international de Tyr.

            Elle a également fondé en 1980 l’Association internationale pour la sauvegarde de Tyr, qui apporte son soutien à des programmes comme la Campagne internationale de l’UNESCO en faveur de Tyr et ses environs, lancée en 1998 pour la réhabilitation et le développement socio-culturel de la ville. Elle est également à l’origine de la création de la Fondation Tyr qui prévoit notamment le développement d’un musée de la ville.

            En qualité d’Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO, Maha El-Khalil Chalabi apportera son soutien à la « Ligue des cités cananéennes, phéniciennes et puniques » (LCCPP). Créée en 2009 par l’Association internationale pour la sauvegarde de Tyr et la Fondation Tyr, cette Ligue est constituée d’un réseau de villes et a pour but de renforcer la coopération et les échanges de compétences, d’expériences et de savoir-faire.

            Les Ambassadeurs de bonne volonté sont des personnalités qui mettent leur renommée au service des idéaux de l’UNESCO. Nommés par l’Organisation, ils acceptent de mettre à contribution leurs talents et leur charisme pour sensibiliser l’opinion mondiale aux missions de l’UNESCO.

***

Les journalistes désirant couvrir la cérémonie doivent demander une accréditation au Service de presse de l’UNESCO.

Contact : Agnès Bardon, Service de presse de l’UNESCO, a.bardon(at)unesco.org