Les manuels scolaires dépassés mettent en péril le développement durable

gem_2_688px.jpg

© UNESCO
15 Décembre 2016

Une nouvelle étude du Rapport mondial de suivi sur l'éducation (GEM) de l’UNESCO montre comment les manuels d’enseignement secondaire des années 1950 à 2011 ne prennent pas en compte ou présentent une image faussée de priorités désormais considérées comme fondamentales pour parvenir à un développement durable.

Alors que les manuels ne sont révisés que tous les 5 à 10 ans, l’analyse révèle que les gouvernements doivent réévaluer d’urgence leurs manuels pour qu’ils reflètent les valeurs essentielles propices au développement durable, notamment les droits de l’homme, l’égalité des genres, les préoccupations environnementales, la citoyenneté mondiale et la paix.

Publiée à l’occasion de la Journée des droits de l'homme, le 10 décembre, l’étude s’est intéressée aux manuels d’histoire, d’éducation civique, d’études sociales et de géographie de l’enseignement secondaire. Ces manuels provenaient de l’Institut Georg Eckert (Allemagne), qui détient la plus vaste collection de manuels scolaires au monde.

L’étude a abouti aux principales conclusions suivantes :

Droits de l’homme :

  • Le pourcentage de manuels mentionnant les droits de l’homme a augmenté de 28 % à 50 % entre 1970-1979 et 2000-2011, la plus forte augmentation ayant été enregistrée en Afrique subsaharienne.
  • Mais seuls 9 % des manuels de la période 2000-2011 abordaient les droits des personnes handicapées et 3 % les droits des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres (LGBT).
  • Seuls 14 % des manuels de 2000-2011 mentionnaient les droits des immigrants et des réfugiés.

Genre :

  • Le pourcentage de manuels mentionnant les droits des femmes est passé de 15 % en 1946-1969 à 37 % en 2000-2011. Seulement un sixième des manuels scolaires d’Afrique du Nord et d’Asie occidentale évoquaient – très sommairement – les droits des femmes.
  • Malgré les messages explicites appelant à lutter contre les inégalités de genre, les discriminations fondées sur le sexe demeurent un problème important. Nombre de manuels, notamment en Algérie, en Espagne, en France, en Italie, en Iran, au Kenya en Ouganda, au Pakistan, en Turquie et au Zimbabwe, montraient les femmes dans des rôles dociles ou traditionnels, par exemple faisant le ménage ou servant les hommes.
  • Certains pays comme le Viet Nam ont révisé leurs manuels scolaires pour mieux illustrer l’égalité des genres.

Problématiques environnementales :

  • En 2000-2011, la protection de l’environnement ou les atteintes à l’environnement étaient évoquées dans la moitié des manuels scolaires, soit plus du double du pourcentage enregistré entre 1970 et 1979.
  • En 2000-2011, seuls 30 % des manuels traitaient des questions environnementales en tant que problème mondial.

Paix :

  • Seuls 10 % des manuels scolaires de la période 2000-2011 mentionnaient explicitement la prévention ou la résolution des conflits. Le Sri Lanka est un pays qui a récemment introduit les mécanismes de réconciliation dans les manuels scolaires afin de promouvoir la paix et la cohésion sociale.
  • Entre 50 et 72 % des 72 manuels d’enseignement secondaire analysés dans 15 pays liaient les sociétés islamiques et arabes aux conflits, au nationalisme, à l’extrémisme ou au terrorisme.

Citoyenneté mondiale :

  • En 2000-2011, 25 % des manuels mentionnaient la citoyenneté mondiale, contre 13 % dans les années 1980.
  • Mais 60 % des manuels des pays de la fin des années 2000 ne mentionnaient pas d’activités à l’extérieur de leurs frontières.

Aaron Benavot, Directeur du Rapport GEM de l’UNESCO, a déclaré : « Les manuels scolaires véhiculent les valeurs et priorités essentielles de chaque société et sont largement utilisés en classe pour orienter l’apprentissage des élèves. Notre nouvelle étude montre qu’un grand nombre d’élèves qui se trouvent aujourd’hui à l’université a utilisé des manuels scolaires véhiculant certaines valeurs figées dans le passé. La révision des manuels est rare et ne se traduit souvent que par de petites modifications. De plus, les gouvernements ignorent tout simplement à quel point leurs manuels sont déconnectés de la réalité. Nos recherches montrent qu’ils doivent se pencher davantage sur ce que les enfants et les adolescents apprennent. »

Le Rapport GEM invite les gouvernements à revoir d’urgence le contenu de leurs manuels scolaires pour veiller à ce que les valeurs qu’ils portent soient conformes aux principes du nouveau Programme de développement durable à l'horizon 2030 (Programme 2030). Il préconise d’intégrer les valeurs des Objectifs de développement durable (ODD) dans les directives nationales utilisées lors de la révision des manuels scolaires et d’enseigner ces valeurs dans des ateliers destinés aux rédacteurs et illustrateurs de manuels.

L’étude donne une liste des différents éléments de contenu des manuels scolaires tout à fait pertinents sur lesquels les gouvernements devraient être vigilants lorsqu’ils révisent des manuels approuvés. Une version distincte de cette liste, utilisable en classe, est à la disposition des enseignants et des élèves pour leur permettre d’évaluer leurs propres manuels scolaires et de demander des comptes à leurs gouvernements.

***