Les musées dans les petits États insulaires du Pacifique

Réunir les trésors du Pacifique

Les musées des petits États insulaires du Pacifique doivent faire face à des problèmes communs. Ces difficultés concernent notamment les ressources humaines, la gestion du risque et la viabilité économique de la gestion des musées. La Pacific Islands Museum Association, PIMA (lien en anglais), une organisation régionale de musées et de centres culturels dans les îles du Pacifique, fournit un réseau et un forum pour leur coopération, comme en témoigne le Plan stratégique PIMA (lien en anglais) s’étalant de 2009 à 2013.

Lutter contre le trafic illicite de biens culturels

Dans le Pacifique, misent à part les objets culturels conservés et exposés au sein des musées et centres culturels, un grand nombre d'œuvres est gardé dans les villages par les créateurs et les propriétaires d'origine. L'UNESCO aide les autorités nationales à élaborer et adapter la politique et la législation nationale sur la protection du patrimoine culturel. L'organisation participe également à l'établissement d'inventaires nationaux, tout en encourageant le partage des bonnes pratiques dans ce domaine. Le renforcement des capacités des musées des îles du Pacifique, des experts culturels et des douanes afin de prévenir le trafic illicite de biens culturels est pris en charge en collaboration avec des institutions spécialisées et des experts.

Aussi, l'UNESCO promeut la Convention de 1970 concernant les mesures à prendre pour interdire et empêcher l'importation, l'exportation et le transfert de propriété illicites des biens culturels, ainsi que la Convention d'UNIDROIT de 1995 sur les biens culturels volés ou illicitement exportés, en s'appuyant sur la sensibilisation et la mise en place d'ateliers régionaux.