À New York, à l’anniversaire de l’UIT, la Directrice générale plaide pour l’innovation au service du développement durable

dg-itu6-ny8x6.jpg

© UNESCO

Le 26 septembre, à l’occasion du 150e anniversaire de l’Union internationale des télécommunications (UIT), la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a rappelé le rôle majeur de l’innovation pour développer les solutions qui permettront de réaliser le nouvel agenda 2030.

Irina Bokova a souligné l’importance des solutions innovantes, notamment des TIC, pour l’éradication de la pauvreté, la lutte contre le changement climatique, la réduction des risques et la promotion de la sécurité dans le domaine de l’énergie et de l’eau, afin de renforcer l’inclusion.

À cette occasion, le prix des TIC pour le développement durable a été décerné par l’UIT à un large éventail de dirigeants – notamment S. E. le Prince Khalifa Bin Salman Al Khalifa, Premier Ministre du Royaume de Bahreïn, S. E. Sheikh Hasina, Première Ministre de la République populaire du Bangladesh, S. E. M. Josaia Voreqe Bainimarama, Premier Ministre de la République des Fidji, S. E. M. Ali Bongo Ondimba, Président de la République gabonaise, S. E. M. Uhuru Kenyatta, Président de la République du Kenya, S. E. Dato’ Sri Mohd Najib bin Tun Haji Abdul Razak, Premier Ministre de la Malaisie, S. E. M. Paul Kagame, Président de la République du Rwanda, S. E. le général Prayuth Chan-ocha, Premier Ministre du Royaume de Thaïlande et S. E. M. Meltek Sato Kilman Livtuvanu, Premier Ministre de la République de Vanuatu.

La Directrice a déclaré : « Pour avancer, nous devons exploiter chaque accélérateur du développement, chaque démultiplicateur d’éradication de la pauvreté, d’où le rôle primordial des nouvelles technologies. Nous devons cultiver la plus puissante énergie renouvelable dont nous disposions, celle de l’ingéniosité humaine. »

« Autonomiser les filles et les femmes est un facteur essentiel pour la réussite du programme historique 2030 », a déclaré Irina Bokova.

« C’est pourquoi l’éducation, l’enseignement scientifique et l’Alliance mondiale pour les STEM sont si importants », a-t-elle dit en ajoutant qu’il s’agissait « de réduire les fractures et d’éliminer la pauvreté ».

La Directrice générale a remercié M. Houlin Zhao pour son leadership à la tête de l’Union internationale des télécommunications à un moment où celle-ci n’a jamais joué un rôle aussi primordial.