Un nouvel agenda pour les compétences : consultation en ligne sur l’EFTP

Du 1er au 8 juillet, l’UNESCO organise une consultation en ligne afin d’examiner et réviser un instrument normatif international sur l’enseignement et la formation techniques et professionnels (EFTP). Les participants, parmi lesquels des responsables gouvernementaux et des experts d’organisations internationales et de la société civile, étudieront et commenteront un projet de texte préparé par la Section de l’UNESCO pour la jeunesse, l'alphabétisation et le développement des compétences.

En mai 2012, le troisième Congrès international sur l’EFTP qui a eu lieu à Shanghai a appelé à transformer la conceptualisation, la gouvernance, le financement et l’organisation de l’EFTP. Il a également conclu que la Recommandation de 2001 révisée concernant l'enseignement technique et professionnel gagnerait à être révisée et actualisée, afin de mettre davantage l’accent sur l’apprentissage tout au long de la vie et de répondre aux défis tels que le changement démographique et technologique, le chômage des jeunes et les inégalités sociales, dont l’inégalité entre les sexes. Depuis le Congrès, l’EFTP a pris de l’importance dans les débats internationaux sur l’agenda pour l’éducation et le développement post-2015. On reconnaît aussi de plus en plus le rôle important que joue l’EFTP pour aider les jeunes à entrer dans le monde du travail ainsi que pour le développement durable.

Un projet de texte pour l’actualisation de la Recommandation a été préparé avec l’aide d’un groupe d’experts composé de partenaires du monde entier. Ce projet a par ailleurs été éclairé par les conclusions d’une Conférence virtuelle spéciale organisée par l’UNESCO-UNEVOC en avril 2014. Cette conférence a attiré 210 participants de 70 pays, dont des experts issus de ministères, d’organisations internationales, d’organismes bilatéraux, d’ONG et d’organismes et prestataires de formation.

La consultation en ligne qui aura lieu du 1er au 8 juillet 2014 vise à rassembler des contributions complémentaires, en particulier de la part d’experts juridiques et de haut niveau sur l’EFTP désignés par les États membres. Il s’agit d’une étape importante dans le processus de consultation et de rédaction qui aboutira à la présentation d’un rapport final lors de la 38e session de la Conférence générale de l’UNESCO en 2015.