Des outils pédagogiques adaptés pour les centres d’alphabétisation du Gabon

lbv_curricula1.jpg

Vue des participants
© UNESCO
31 Mai 2016

L’UNESCO a organisé un atelier de validation des curricula d’alphabétisation du 17 au 19 mai dans la salle de conférence de son Bureau de Libreville. Les personnels de la Direction générale de l’éducation civique et de l’alphabétisation du Ministère de la culture ont été plongés pendant trois (3) jours dans l’analyse des différents documents de formation ainsi que l’élaboration de référentiels de formation adaptés aux besoins des apprenants des centres d’alphabétisation.

Les travaux se sont ouverts avec le mot de bienvenue de Madame Séraphine Memine Me Nzue, Administrateur du programme éducation du Bureau de l’UNESCO à Libreville, et le discours d’ouverture de Monsieur Paulin Obame Anda, Directeur général de l’éducation civique et de l’alphabétisation.

Le contexte de l’alphabétisation au Gabon présenté par ces derniers a permis de cerner les besoins en alphabétisation ainsi que les outils utilisés dans les centres. L’atelier s’est poursuivi par des travaux de groupe  précédés de sept (7) sessions, notamment : 1) Elaboration des curricula de l’alphabétisation fonctionnelle (par Frédéric Otha Voula) ; 2) Le curriculum d’EC (par Alain Mvé) ; 3) Les principales étapes de l’élaboration d’un curriculum (par Jeanne Marie Minko) ; 4) Le référentiel de compétences pour l’alphabétisation : le positionnement (par Alain Mvé) ; 5) Le profil de sortie des apprenants des centres d’alphabétisation (par Jeanne Marie Minko) ; 6) Pédagogie des méthodologues (par Frédéric Otha Voula) ; et enfin, 7) Méthodes /stratégies d’enseignement apprentissage (par Séraphine Memine Me Nzue).

L’analyse des différents documents présentés a révélé que les centres d’alphabétisation ne disposent pas actuellement de curricula. Ils utilisent une grande variété de ressources pédagogiques dont le programme des écoles primaires inadaptés aux besoins en formation apprenants des centres d’alphabétisation.

Par contre, les sessions ont permis :

  • L’adoption de la structure curriculaire présentée (curriculum d’Histoire-Géographie) pour l’alphabétisation des jeunes descolarisés ;
  • La définition de l’approche modulaire pour l’alphabétisation fonctionnelle ;
  • La production d’une feuille de route pour la production de référentiels de compétences et de curricula pertinents  pour une alphabétisation de qualité au Gabon ;
  • L’initiation du référentiel du premier niveau de l’alphabétisation fonctionnelle ainsi que celui de l’alphabétisation traditionnelle ;
  • La formulation de recommandations à l’endroit des autorités du ministère de la culture des arts et de l’éducation civique.

Au terme de l’atelier, les personnels se sont engagés à poursuivre l’élaboration des référentiels sous la conduite des personnes ressources. Ils se sont séparés par une note de satisfaction et les remerciements du Directeur général de l’éducation civique et de l’alphabétisation à l’équipe de l’UNESCO.