Patrimoine culturel endommagé du Nord du Mali et insertion des enfants victimes de la crise, l’UNESCO poursuit son soutien aux communautés de Tombouctou

06 Décembre 2016

Bamako le 6 décembre 2016- Le nouveau Chef du Bureau par intérim Monsieur Hervé Huot-Marchand a effectué une mission de terrain du 22 au 23 novembre 2016 afin de s’enquérir de l’état d’avancement des activités menées par l’UNESCO et ses partenaires dans l’emblématique ville de Tombouctou, classée sur la liste du Patrimoine mondial.

Cette mission s’inscrit dans la dynamique des concertations régulières menées avec les communautés locales depuis le début du projet. Les rencontres avec les responsables du patrimoine et les autorités administratives, ont permis à Monsieur Huot-Marchand de recueillir toute leur satisfaction pour le travail accompli. L’équipe a ainsi visité les mosquées ainsi que les bibliothèques privées de manuscrits anciens réhabilitées, les mausolées reconstruits et le tissu ancien de Tombouctou.


© UNESCO/Maria Muñoz Blanco

Lors de la mission, Monsieur Huot-Marchand a remis officiellement aux maçons et aux familles responsables des mausolées un guide d’entretien qui permettra d’assurer la pérennisation des travaux de reconstruction entrepris. Il a également remis, à la bibliothèque Ben Essayouti, un kit de numérisation offert par l’INSA de Lyon qui est destiné à appuyer la conservation numérique de leurs manuscrits et la mise en place d’une base de données consultable par les chercheurs. « Je remercie l’INSA de Lyon pour ce don de matériel très utile à la bibliothèque Essayouti. C’est un honneur pour moi de remettre ce matériel pendant ma mission, car je suis aussi un ancien élève de l’INSA » a déclaré Monsieur Huot-Marchand. Les communautés de Tombouctou ont également souhaité la bienvenue au nouveau Chef de Bureau, et ont exprimé leur grande satisfaction que les concertations régulières se poursuivent.

Au-delà de l’action dans le domaine culturel, l’UNESCO en collaboration avec l’ONG TEMEDT, a mis en œuvre le projet « Appui à la réinsertion sociale des enfants victimes de la crise malienne », financé par la JUVENTUS F.C. Ce projet a contribué aux efforts de consolidation de la paix au Mali, en apportant aux enfants victimes de la crise, un appui leur permettant de se réinsérer dans la société aux plans social et économique à travers l’alphabétisation, l’appui psychosocial, les activités sportives et culturelles et les formations qualifiantes. La délégation a visité ainsi les ateliers de coupe et couture, de menuiserie métallique, de savonnerie, de teinture et a rencontré les jeunes et les encadreurs de ce projet qui a touché 65 enfants à Tombouctou, Gao et déplacés sur Bamako.

A l’issue de la visite Monsieur Hervé Huot-Marchand a affirmé que « Ces deux jours ont été une véritable découverte du formidable travail abattu par les communautés de Tombouctou avec le soutien de l’UNESCO et de ses partenaires techniques et financiers comme la Suisse, l’Union Européenne, la JUVENTUS F.C ou la MINUSMA  que je remercie également pour l’encadrement sécuritaire et l’appui logistique ».

Depuis la libération des régions du Nord, l’UNESCO mène de nombreuses activités multisectorielles afin d’appuyer la relance socio-économique et culturelle de Tombouctou, mais aussi pour contribuer à la restauration de la cohésion sociale et de la paix.