Les Philippines prennent des mesures en faveur d’une politique globale pour les ressources éducatives libres

mja_2516.jpg

© UNESCO

En collaboration avec SEAMEO INNOTECH, l’UNESCO a organisé l’Atelier national sur l’élaboration des politiques de ressources éducatives libres (REL) les 23 et 24 septembre 2015 à Quezon City, aux Philippines. L’atelier s’est tenu dans le cadre du projet de l’UNESCO sur le soutien à la Déclaration de Paris sur les REL, qui est financé par la Fondation William et Flora Hewlett.

Vingt-deux responsables de haut niveau y ont participé, représentant les quatre principaux organismes nationaux chargés de l’élaboration des politiques de REL aux Philippines : la Commission pour l’enseignement supérieur (CHED), l’Autorité chargée de l’enseignement technique et du développement des compétences (TESDA), le Département de l’éducation (DepED) et l’Université des Philippines. Ont également participé à l’atelier des représentants de Creative Commons Philippines, de SEAMEO INNOTECH et du Centre d'Asie du Sud-Est pour l'apprentissage tout au long de la vie au service du développement durable (SEACLLSD) de l’UNESCO. C’est la première fois que le gouvernement des Philippines s’engage dans un débat et un exercice de planification interinstitutions approfondis dans le domaine des REL. 

Au programme figurait une discussion sur la façon d’identifier le meilleur moyen d’élaborer une politique de REL pertinente pour les Philippines. Une série de panels ont été dirigés par l’UNESCO et des experts philippins sur le cadre de l’élaboration de la politique de REL autour des thèmes suivants : tendances mondiales dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques de REL, principes fondamentaux des REL en matière de licences ouvertes, initiatives de REL en cours dans différents domaines du système éducatif philippin, et ateliers de planification et d’élaboration de la politique de REL.

Tous les organismes participant ont accepté de mettre en place une politique conjointe et sectorielle pour les REL. Un mémorandum d’accord conjoint a été rédigé durant l’atelier en vue d’être finalisé avant les prochaines élections présidentielles de mai 2016. Le comité interinstitutions pour les REL a également défini une vision à long terme pour la mise en place d’une législation sur les REL aux Philippines, comprenant la révision des politiques existantes afin d’y inclure des composantes relatives aux REL.