Le PIPT promeut le gouvernement ouvert par l’éducation aux médias et à l’information

08 Juillet 2016

Plus de 100 experts de 45 pays se sont réunis à Khanty-Mansiysk (Fédération de Russie) du 6 au 10 juin 2016 pour participer à la première conférence internationale du PIPT sur « L’éducation aux médias et à l’information pour construire une culture de gouvernement ouvert ».

Dans son allocution aux participants de la conférence, M. Frank La Rue, Sous-Directeur général de l’UNESCO pour la communication et l’information, a mis en avant « les lois sur l’accès à l’information et la liberté d’expression basées sur les normes internationales, une approche centrée sur le citoyen et un engagement en matière de développement durable basé sur la solidarité humaine et la paix, qui sont des piliers fondamentaux pour libérer le potentiel du gouvernement ouvert afin de contribuer au bien-être ». Pour lutter contre l’accroissement des inégalités et des fractures existantes, M. La Rue a également insisté sur l’importance « de sensibiliser plus largement la population au droit d’accès à l’information, en particulier les groupes marginalisés et vulnérables ».

Selon Mme Chafica Haddad, récemment réélue Présidente du Conseil intergouvernemental du PIPT et Déléguée permanente adjointe de Grenade auprès de l’UNESCO, « la conférence marque une autre étape importante dans les efforts du PIPT pour veiller à ce que chaque personne puisse avoir accès à l’information et au savoir pour atteindre tout son potentiel et contribuer au développement humain et à la paix ». Mme Haddad a rappelé qu’« à travers toute une série d’instruments normatifs, de déclarations et de principes directeurs, le PIPT a constamment attiré l’attention sur le besoin de politiques dans ces domaines critiques ». Elle a également mis en avant « les Principes d’universalité de l’Internet adoptés l’année dernière par la 38e Conférence générale de l’UNESCO qui reconnaissent l’importance de l’éducation aux médias et à l’information et les partenariats multipartites entre acteurs gouvernementaux et non gouvernementaux, des idées soulignées par le PIPT déjà en 2012 dans sa Déclaration de Moscou sur la maîtrise de l’information et des médias pour les sociétés du savoir ».

La conférence a favorisé des échanges riches et globaux sur des aspects tels que la conceptualisation du gouvernement ouvert, les stratégies pour développer les compétences en matière de médias et d’information parmi les fonctionnaires et les citoyens, et l’introduction de programmes d’éducation aux médias et à l’information dans l’enseignement national.

Les participants ont adopté une déclaration qui reconnaît que l’éducation aux médias et à l’information est essentielle pour la mise en place de systèmes efficaces de gouvernance ouverte. La déclaration encourage le développement de normes et de systèmes d’évaluation dans ce domaine, ainsi que les investissements et le renforcement des capacités requis pour créer des écosystèmes capacitants. Les actes de la conférence devraient être publiés au second semestre 2016.

« En réunissant des acteurs clés de près de 50 pays, cette conférence donne une impulsion aux efforts mondiaux pour promouvoir les compétences médiatiques et informationnelles des citoyens, encourager et renforcer l’engagement civique et soutenir le développement de systèmes de gouvernement ouvert dans le cyberespace » a déclaré M. Evgeny Kuzmin, vice-président du Conseil intergouvernemental du PIPT et président du Centre de coopération interrégional des bibliothèques, dans ses réflexions sur l’importance et la portée de la conférence. « Grâce au réseau de partenaires internationaux du PIPT, nous allons œuvrer pour réaliser la vision définie dans la déclaration de la conférence ».

L’organisation de cette conférence internationale a pu être menée à bien grâce aux efforts conjoints du gouvernement du district autonome de Khanty-Mansiysk, du Comité russe du Programme Information pour tous de l’UNESCO et du Centre de coopération interrégional des bibliothèques, qui travaille en étroite coopération avec le Conseil intergouvernemental du PIPT et le Secrétariat de l’UNESCO. L’événement a également reçu le soutien de l’Agence fédérale de la presse et des médias de masse, de la Commission nationale de la Fédération de Russie pour l’UNESCO et de la compagnie pétrolière LUKoil.

Le Programme Information pour tous (PIPT) a été mis en place en 2001. Ce programme intergouvernemental fournit une plate-forme au niveau international pour le débat, la coopération et le développement de cadres d’action dans le domaine de l’accès à l’information et au savoir. Le PIPT apporte son soutien aux Etats membres pour les aider à développer et à mettre en œuvre des politiques et des cadres stratégiques nationaux dans le domaine de l’information : accessibilité, information pour le développement, éthique, éducation, préservation et multilinguisme.