Plan d’action de l’UNESCO pour piloter le programme Éducation 2030 en 2016

sdg-goal4-fr.jpg

© UNESCO

L'UNESCO va créer un Comité directeur dédié, pour assurer la coordination mondiale de l’Objectif de développement durable 4 portant sur l’offre d’une éducation de qualité à l’horizon 2030.

Ce Comité directeur, qui se réunira pour la première fois en mai 2016, fait partie du programme mobile de cette année en vue de la réalisation de la nouvelle vision mondiale pour l'éducation définie dans l’Agenda 2030 pour le développement durable.

Le groupe sera composé en majorité d’États membres (trois par groupe régional et un représentant E-9), d’organisations régionales, des huit agences co-organisatrices de l’ODD4-Education 2030 (UNESCO, UNICEF, Banque mondiale, PNUD, HCR, FNUAP, ONU-Femmes et OIT), du PME, de l’OCDE, de différentes ONG et d’Education International. Par ailleurs, des représentants du secteur privé, de fondations, d’organisations de jeunes et d’étudiants peuvent être invités en qualité d’observateurs.

Après l’adoption de l’Agenda 2030 qui inclut l’Objectif de développement durable (ODD) 4 pour l'éducation, la communauté éducative mondiale s’est dotée d’un Cadre d’action en novembre 2015, dont le but est de fournir des orientations pour la mise en œuvre de l’objectif pour l’éducation.

“L’objectif pour l’éducation est l’un des deux objectifs de développement durable qui ont déjà un plan d'action – Éducation 2030. Nous bénéficions donc d’un puissant élan pour progresser rapidement ” déclare Jordan Naidoo, Directeur de la Division pour l’appui et la coordination de l’agenda Éducation 2030 à l’UNESCO.

L’http://www.unesco.org/new/en/education/themes/leading-the-international-agenda/education-for-all/education-2030-framework-for-action/adoption historique de ce plan à l’UNESCO, par 184 États membres et plus de 70 ministres, marque l’ouverture d'une nouvelle ère pour l'éducation. Éducation 2030 vise à « Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et de promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie » d’ici à 2030.

Principaux axes du nouveau plan d'action

Outre le Comité directeur, le plan d'action de l’UNESCO inclut, pour être réalisé en étroite coopération avec les principaux acteurs et partenaires :
 

  • Un appui stratégique et une orientation des pays dans leur examen des plans sectoriels de l’éducation et de développement national afin d’assurer l'alignement avec l’ODD4-Education 2030 ;
  • Un appui en faveur de mécanismes de coordination nationaux assurant en même temps la liaison avec les mécanismes multisectoriels des ODD mis en place dans de nombreux pays ;
  • Un soutien au suivi, à l'évaluation et à la contextualisation des indicateurs (conduit par l'Institut de la statistique de l’UNESCO) ;
  • Le développement des capacités au niveau national (notamment collecte de données, analyse, suivi et rapports ; systèmes d’informations de gestion de l’éducation ; connaissance des politiques et planification adaptée aux conditions locales) ;
  • Plaidoyer et communication.

Une réunion régionale pour identifier les priorités

Les travaux en vue de la réalisation de l’ODD4-Education 2030 ont déjà débuté au niveau national et l'UNESCO, de concert avec les agences co-organisatrices de l’ODD4-Education 2030 et les partenaires régionaux, a entamé un cycle de réunions régionales pour identifier les domaines prioritaires et examiner les mécanismes de coordination et de pilotage.

Des réunions régionales se sont tenues en :

D’autres réunions sont prévues pour les États arabes (planification de suivi), l'Europe et l'Amérique du Nord, l'Amérique latine et les Caraïbes, l'Afrique australe et de l’Est.

Nouveaux indicateurs pour améliorer le suivi

En parallèle, des indicateurs mondiaux sont en cours de finalisation par le Groupe inter-agences et d’experts sur les indicateurs des objectifs de développement durable (GIAE-ODD) qui devraient être avalisés par la Commission de statistique de l’ONU en mars 2016 et adoptés par le Conseil économique et social de l’ONU en juin 2016 et par l'Assemblée Générale de l’ONU en septembre 2016

À cela s’ajoutent les indicateurs thématiques pour l’éducation élaborés par le Groupe consultatif technique chargé des indicateurs de l’éducation, qui sont annexés au Cadre d’action Éducation 2030. Les indicateurs thématiques feront l’objet d’un suivi, selon leur pertinence liée au contexte, à la capacité et à la disponibilité de données du pays et ils constitueront une sorte de menu dans lequel les pays pourront faire leur choix. 

Suivi mondial des progrès

Pour ce qui est du suivi et des rapports, le Rapport mondial de suivi sur l’EPT a fait l’objet d’un nouveau lancement officiel sous le nom de Rapport mondial de suivi sur l’éducation (Rapport GEM). Le Rapport GEM a changé de nom et de logo afin de refléter son nouveau mandat défini par l’ODD4 - Cadre d’action Éducation 2030, qui est de contrôler les progrès dans la réalisation des cibles internationales pour l’éducation d’ici à 2030.

Ce rapport annuel publié par l'UNESCO reste indépendant. Il continue de faire autorité et repose sur des données factuelles. Comme auparavant, il constituera une ressource mondiale et un précieux outil de plaidoyer, afin de promouvoir un dialogue informé et de renforcer la prise de conscience publique vis-à-vis des progrès et des défis de l'éducation.

La première édition du Rapport GEM sera publiée en septembre 2016 et elle définira un cadre de suivi des cibles mondiales pour l’éducation jusqu’en 2030