Le Président d'Haïti Michel Martelly affirme son attachement aux valeurs de l’UNESCO

Vendredi 31 octobre – A l’occasion du lancement des cérémonies du 70ème anniversaire de l’UNESCO, le Président d’Haïti M. Michel Martelly s’est entretenu avec la Directrice générale Irina Bokova pour évoquer ses ambitions pour l’avenir de son pays et les priorités de la coopération avec l’UNESCO.

Remerciant le Président pour sa présence à la soirée en hommage à Nelson Mandela lançant cet anniversaire, la Directrice générale a salué la «convergence de valeurs que nous partageons » en réaffirmant « l'engagement de l'UNESCO à vous accompagner dans votre combat contre la pauvreté, pour la dignité humaine,  la justice sociale et la promotion de l'identité haïtienne, » et  rappelant l’étendue de l’engagement de l’Organisation dans les domaines de la réforme de l’éducation, du développement de l’enseignement supérieur et de la sauvegarde du patrimoine culturel.

« Vous êtes à nos côté dans la bataille que nous menons, » a déclaré le Président, en soulignant les priorités de son mandat : «sortir de la logique de l’aide, se battre pour que la démocratie règne en maître, pour le droit à l'éducation, la santé et l'eau potable  - pour la vie. » Il a témoigné des efforts pour attirer les investisseurs étrangers et développer le tourisme, avec notamment l'ouverture d’un  aéroport au Cap Haïtien et l'installation de grandes chaînes hôtelières et des mesures pour encourager l’entreprenariat. « ll faut attendre le temps des résultats mais nous créons un nouveau modèle pour donner aux gens les outils pour créer des richesses. Haïti change de cap, le peuple sent qu’il y a un espoir.»  Le Président a souligné l'importance de l'appui de l'UNESCO et de ses idées pour ouvrir la portes de  ‎l'éducation, de l'école à l'université, former les enseignants qualifiés et mettre en valeur le patrimoine. » 

Félicitant le président, la Directrice générale l’a assuré du soutien de l’UNESCO, évoquant des champs de coopération élargie, notamment dans le domaine du changement climatique et de la biodiversité, en soulignant aussi que « ce sont les pays qui ont misé sur l’éducation et la santé qui ont récolté un succès dans le long terme. »  

Lors de son discours à la soirée en hommage à Nelson Mandela, le Président Martelly a « réaffirmé l’engagement et l’attachement de la République d’Haïti aux idéaux fondateurs de l’UNESCO », en notant que «  le défi que j’ai à relever pour l’avenir de Haïti est de taille. La route la plus sûre à emprunter reste celle de l’éducation, par le biais de l’éducation il est possible de bâtir des géants et l’émergence d’une autre Haïti est possible. J’ai la conviction que l’éducation est le moyen par excellence de favoriser l’égalité entre les citoyens du monde, et Nelson Mandela avait compris cela. »