Le Premier ministre chinois Li Keqiang prône l’unité dans la diversité et s’engage à maintenir le soutien de son pays à l’UNESCO

01 Juillet 2015

Le Premier ministre chinois M. Li Keqiang a exprimé la reconnaissance du gouvernement chinois à l’égard des actions menées par l’UNESCO en faveur de l’éducation, de la diversité culturelle et de la sauvegarde du patrimoine. Il a également promis la coopération à long terme de son pays au cours d’un entretien avec la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, le 30 juin à Paris.

« Cette année marque non seulement le 70e anniversaire de la création des Nations Unies et de l’UNESCO, mais aussi une nouvelle étape dans le développement de votre Organisation, » a affirmé le Premier ministre. « Nous défendons une plus grande coopération entre l’UNESCO et la Chine au travers d’actions conjointes dans les domaines de l’éducation, de la culture et des échanges entre les peuples. Nous sommes convaincus que ces actions sont favorables au respect mutuel entre les civilisations et à la réalisation de l’unité dans la diversité. »

La Directrice générale a souligné l’étendue de l’excellente coopération entre la Chine et l’UNESCO, notamment axée sur la construction de la paix et la promotion de la dignité humaine, qui représentent la mission fondamentale de l’Organisation.

Rappelant la visite historique du Président Xi Jinping à l’UNESCO en mars 2014, la Directrice générale a mentionné le discours de M. Xi – qui a fait appel à l’histoire et à la culture millénaires de la Chine – pour affirmer l’importance de la diversité culturelle, de la tolérance et du dialogue. Cette vision, particulièrement symbolisée par le « rêve chinois » et l’initiative Route de la soie, fait écho aux projets menés par l’UNESCO pour favoriser le dialogue et la compréhension mutuelle en Asie à travers la promotion du patrimoine culturel matériel et immatériel. Elle a également loué l’engagement de la Chine en faveur du réseau des Villes créatives, et a appelé à une implication soutenue.

Sur le sujet de l’éducation, la Directrice générale a souligné l’importance de la Conférence internationale sur les TIC et l’éducation post-2015, inaugurée par la Vice-Première ministre Liu Yandong, qui a eu lieu à Qingdao en mai 2015 en présence de quelques 40 ministres. Elle a également mis en avant le partenariat fructueux avec la Chine qui vient en aide au développement de l’éducation dans les pays les moins développés de l’Afrique subsaharienne, et dont les résultats sont positifs.

Elle a en outre réitéré la fierté qu’a l’UNESCO de compter Peng Liyuan, Première dame et professeur, en tant qu’Envoyée spéciale pour la promotion de l’éducation des filles et des femmes, et a salué sa participation à un événement en marge de l’Assemblée générale des Nations Unies en septembre.

Le Premier ministre Li Keqiang a exprimé son appréciation face au soutien apporté par l’UNESCO au Président de la Conférence générale et du Vice-Ministre de l’Éducation, M. Hao Ping. La Directrice générale a reconnu la contribution constructive du Président Hao et sa contribution exceptionnelle à la promotion de l’UNESCO.

Le Premier ministre était accompagné du Ministre des Affaires étrangères, M. Wang Yi, et du Vice-Ministre des Affaires étrangères, M. Wang Chao ; du Vice-Ministre de l’Éducation et Président de la Conférence générale de l’UNESCO, M. Hao Ping ; de l’Ambassadeur de Chine en France, M. Zhai Jun ; du Secrétaire général de la Commission nationale chinoise auprès de l’UNESCO, M. Du Yue ; et de l’Ambassadeur Zhang Xiuqin, Délégué permanent auprès de l’UNESCO.