Le Président du Burkina Faso effectue une visite à l’UNESCO

Le Président du Burkina Faso, Roch March Christian Kaboré, a évoqué aujourd’hui la coopération entre son pays et l’UNESCO au cours d’une visite au siège de l’Organisation pendant laquelle il s’est entretenu avec la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova.

Au cours de leur rencontre bilatérale, le Président et la Directrice générale ont souligné le rôle indispensable que joue l’éducation pour combattre le terrorisme et l’extrémisme et favoriser le développement économique.

L’éducation, les sciences humaines et sociales, les sciences naturelles, la culture et la communication et l’information ont été au cœur de leurs discussions.

Pour ce qui est de l’éducation, la Directrice générale a apporté son soutien au Centre international pour l’éducation des filles et des femmes en Afrique de l’Union africaine (UA/CIEFFA). Les activités concernant la planification de l’éducation et la réforme des programmes scolaires, l’évaluation des progrès accomplis, la formation des enseignants et l’enseignement professionnel ont également été évoqués.

Dans le domaine des sciences naturelles, le Président et la Directrice générale ont évoqué la coopération dans le domaine de gestion et de traitement de l’eau ainsi que le développement des sciences et techniques de l’innovation.

Concernant la culture, les discussions ont porté sur le travail accompli par le Burkina Faso dans le cadre de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles et de la Convention du patrimoine mondial.

Parmi les projets abordés dans le domaine de la communication figurent notamment la formation des journalistes ainsi que les initiatives visant à promouvoir la liberté de la presse et la représentation des femmes dans les médias. 

Le Président Kaboré était accompagné de Simon Compaoré, ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité intérieure ; de Stéphane Wenceslas Sanou, ministre du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat ; d’Alpha Barry, ministre des Affaires étrangères, de la coopération régionale et des Burkinabés de l’extérieur et de Sabine Bakyono Kanzie, Déléguée permanente adjointe du Burkina Faso et chargée d'affaires a.i. auprès de l’UNESCO.