La Présidente de Malte défend le dialogue interculturel au Forum des dirigeants de l’UNESCO

La Présidente de Malte, Marie Louise Coleiro Preca, est intervenue cet après-midi devant le Forum des dirigeants, qui réunit depuis hier des chefs d'Etat et de gouvernement, des ministres, des ambassadeurs ainsi que des participants de haut-niveau du monde entier à l’occasion de la 38e session de la Conférence générale de l'UNESCO. Marie Louise Coleiro Preca s’est exprimée en présence du Président de la Conférence générale, Stanley Mutumba Simataa, et la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova.

Au lendemain des attaques survenues à Paris, la Présidente Coleiro Preca a exprimé la conviction que le « mandat fondateur de l'UNESCO reste aussi pertinent aujourd'hui qu'il l'était il y a 70 ans ». Elle a ajouté que l'Organisation « doit être réorientée vers les préoccupations actuelles,  garantissant sa pertinence et affirmant son rôle dans l’établissement d’une paix durable ».

La Présidente a invité l'UNESCO à maintenir sa position de « champion » de la culture et du dialogue interculturel afin de rester « un moteur pour la cohésion sociale, la croissance économique, l'innovation et le développement durable » dans le cadre des Objectifs de développement durable (ODD), récemment adoptés par l'Assemblée générale des Nations Unies.

La Présidente a souligné qu’en misant sur ses atouts, l'Organisation « doit continuer à être une voix majeure pour l'éducation afin que chaque enfant, indépendamment de son genre ou de son statut socio-économique, ait accès à une éducation de qualité qui est un droit humain fondamental et une condition préalable au développement humain ».

La Présidente Coleiro Preca a appelé les dirigeants du monde à soutenir le travail de l'UNESCO et a fait part de la vision de son avenir « en tant que leader mondial dans la promotion de la connaissance et de la compréhension entre les peuples; dans la défense de l'égalité réelle; dans la promotion de la culture et de l'éducation pour tous; et dans la croissance et la diffusion des connaissances à l'échelle mondiale ».

Lors d'une réunion avec la Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, la Présidente Coleiro Preca a salué le travail  de l'Organisation dans les domaines de l'éducation, la culture et la science. Irina Bokova a, pour sa part, réitéré la volonté de l'UNESCO à collaborer avec Malte dans ses domaines de compétence et souligné l'importance de l'éducation dans le traitement des questions relatives aux migrations.