Les Prix UNESCO d’alphabétisation 2015 décernés à des organisations au Chili, à Madagascar, au Mozambique, en Slovaquie et au Sri Lanka

literacy_prizes_2015_infocus.jpg

© UNESCO/Bakary Emmanuel Daou

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a annoncé les lauréats des Prix internationaux d’alphabétisation de l’UNESCO : Associação Progresso au Mozambique et l’Institut national d’éducation du Sri Lanka reçoivent le Prix UNESCO-roi Sejong d’alphabétisation. La Plateforme des associations chargées de l’ASAMA et du post-ASAMA (Madagascar), l’Ecole Juan Luis Vives de Valparaiso (Chili) et Svatobor (Slovaquie) se voient attribuer le Prix UNESCO-Confucius d’alphabétisation. Les cinq Prix d’alphabétisation de l’UNESCO seront décernés par Irina Bokova à l’occasion de la Journée internationale d’alphabétisation célébrée chaque année le 8 septembre.

Alphabétisation et sociétés durables : ce thème a été choisi pour l’édition 2015 de la Journée internationale d’alphabétisation. Il met l’accent sur les liens étroits entre l’alphabétisation et l’agenda pour le développement qui sera adopté par l’Assemblée générale des Nations Unies en septembre. Le jury international qui a proposé les lauréats à la Directrice générale a également été guidé par ce thème.

« Partout dans le monde, des femmes et des hommes ont besoin d’être alphabétisés pour prendre leur vie en main », a déclaré la Directrice générale de l’UNESCO. « De la même manière, l’alphabétisation est indispensable pour sensibiliser et mobiliser les populations en vue d’améliorer nos efforts pour protéger la planète et gérer ses ressources. Cette transformation ne peut se produire que si les jeunes et les adultes les plus vulnérables acquièrent les compétences de base en alphabétisation qui les doteront des connaissances et de la confiance nécessaires pour améliorer leur vie et bâtir des communautés plus résilientes », a déclaré la Directrice générale.

Les lauréats des deux Prix UNESCO-roi Sejong d’alphabétisation sont :

Associação Progresso : cette organisation non gouvernementale mozambicaine est reconnue pour son programme efficace intitulé « Alphabétisation dans les langues locales, tremplin vers l’égalité des genres », dispensé dans les langues du Mozambique. Elle a obtenu de bons résultats en s’appuyant sur des normes et des études internationales, en formant des animateurs et en impliquant les communautés dans la conception, le suivi et l’amélioration des prestations.

L’Institut national d’éducation du Sri Lanka est récompensé pour son « Programme d’école ouverte » qui répond aux besoins d’apprentissage des groupes défavorisés et offre une alternative aux jeunes déscolarisés et aux adultes souhaitant terminer leur cursus scolaire ou leur formation professionnelle. Il propose également une éducation pour les communautés ouvrières et agricoles afin de renforcer leurs activités génératrices de revenus. Par ailleurs, il rend l’école accessible aux personnes handicapées qui ne peuvent se déplacer dans les centres d’apprentissage ou les institutions.

Les lauréats des trois Prix UNESCO-Confucius d’alphabétisation sont :

La Plate-forme d’associations chargées de l’Action scolaire d’appoint pour les Malgaches adolescents (ASAMA) et de post-ASAMA. Cette ONG de Madagascar a conçu une approche globale pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), en établissant des partenariats entre les autorités nationales et 66 autres ONG. Le programme prévoit une série de cours à destination des analphabètes -soient 40% de la population-, des formations professionnelles et techniques pour tous les niveaux. Il soutient également ceux qui ont obtenu leur diplôme dans leurs efforts pour trouver un emploi ou créer leur propre activité. Ce projet a été imité au Burkina Faso et au Tchad.

L’Ecole Juan Luis Vives de Valparaiso, au Chili, est distinguée pour son programme intitulé Alfabetización de las personas privadas de libertad (Alphabétisation pour les personnes privées de liberté) qui assure une éducation formelle de base aux détenus afin de favoriser leur réinsertion une fois leur peine purgée. Ce programme a obtenu des résultats significatifs en permettant à de nombreux prisonniers de dépasser les obstacles qu’ils rencontraient en matière d’apprentissage.

L’association « Svatobor », en Slovaquie, reçoit le Prix pour son programme intitulé « Romano Barardo », qui aide les Roms à sortir de l’exclusion sociale et exercer leurs droits humains fondamentaux. Elle applique un concept novateur qui lie protection de l’environnement, nutrition et formation professionnelle. Le programme enseigne notamment l’agriculture pour aider les membres de la communauté à améliorer le rendement de leurs jardins potagers, encourager la durabilité écologique et multiplier les options d’apprentissage pour les membres de la communauté en aidant les Roms à se fixer et faire partie des communautés locales.

Chacun des cinq lauréats recevra 20 000 dollars, un diplôme et une médaille au cours d’une cérémonie qui aura lieu au siège de l’UNESCO à l’occasion de la Journée internationale de l’alphabétisation, le 8 septembre prochain.

***

Contact médias : Roni Amelan, Service de presse de l’UNESCO. Tel +33 (0) 1 45 68 16 50, r.amelan@unesco.org