Le prix UNESCO donne un coup de pouce aux efforts des communautés indonésiennes en vue du développement durable

Le gagnant du prix UNESCO-Japon 2015 a été cité comme étant un moteur pour la croissance en matière d’apprentissage communautaire sur l'Éducation au développement durable (EDD) en Indonésie.

Le Centre Jayagiri, lauréat du prix, a été montré en exemple à l’occasion d’un événement consacré à l’EDD qui s’est déroulé pendant deux jours à Jakarta et à Bandung (Indonésie) en présence de représentants gouvernementaux, de la société civile et de membres des Commissions nationales de la région Asie-Pacifique.

Inaugurant cet événement organisé par l'UNESCO et le gouvernement indonésien les 30 et 31 mars, le Ministre de l'Éducation indonésien, Dr Anies Baswedan, a déclaré : “Le moment est venu de reproduire et de partager nos réussites avec les autres.”

Le Professeur Arief Rachman, Président Exécutif de la Commission nationale indonésienne pour l'UNESCO, a déclaré : “Grâce à ce Prix, l’apprentissage communautaire sur l’EDD prend de l’ampleur en Indonésie.”

L’alliance de compétences traditionnelles et de connaissances en matière entrepreneuriales

Le Prix UNESCO-Japon sur l’EDD a été décerné en novembre 2015 au Centre Jayagiri pour son programme d’“entreprenariat respectueux de l’environnement pour les jeunes et les adultes”. L’objectif du centre est d’aider à la formation de nouveaux entrepreneurs par le recours et la préservation des compétences spécialisées locales et par l’enseignement de la compétitivité afin de renforcer l'économie de la communauté.

Le projet porte sur des compétences professionnelles comme l’artisanat, la pisciculture d'eau douce, la culture de légumes biologiques, la vannerie en bambou, la production de compost et la sculpture sur bois à partir de matières premières qui sont recyclées pour la plupart.

L’événement a été organisé pour partager et accroître la visibilité des bonnes pratiques du Centre Jayagiri, afin de généraliser les actions pour l’EDD au niveau local, national et régional. Les 130 participants étaient issus de 13 Ministères indonésiens, d’ONG nationales, des médias et d’institutions d’enseignement, ainsi que des Commissions nationales pour l’UNESCO des Philippines, de la Malaisie, de Brunei et du Timor-Leste.

Le premier jour, un séminaire national a mis en avant les bonnes pratiques appliquées en Indonésie, comme l'initiative des écoles vertes Adiwiyata qui a présenté ses réalisations à travers une exposition.

L'acquisition de nouvelles compétences est essentielle

Le deuxième jour, des représentants gouvernementaux ont rendu visite à 47 centres d'apprentissage communautaires Jayagiri dans le district de Bandung, afin de découvrir l’éventail de projets auxquels participent les apprenants pour assurer la durabilité de leur communauté au plan environnemental, économique, social et culturel.

M. Djajeng Baskoro, fondateur et ancien Directeur du Centre Jayagiri, a déclaré : “si les personnes n’apprennent que pour apprendre, elles s’enfuient en courant : elles doivent plutôt acquérir des compétences de la vie courante.” Les membres des communautés peuvent, par exemple, apprendre à vendre des marionnettes « wayang » traditionnelles qu’ils ont confectionnées à partir de matières recyclées. D'autres apprennent à actionner ces marionnettes et à organiser des spectacles locaux qui leur permettent de faire passer des messages destinés à faire évoluer les comportements, par rapport à l'environnement ou aux femmes.

Le centre d’apprentissage de la communauté locale de Narawita a également construit un biofermenteur qui convertit le compost en biogaz servant à préparer les repas de 25 familles, et une machine transformant les déchets plastiques en carburant pour motos. Ces machines sont aussi reproduites et vendues à d'autres communautés.

Le Prix UNESCO-Japon sur l’EDD a été institué en 2014 pour récompenser des efforts exceptionnels dans le domaine de l’EDD. Financé par le gouvernement du Japon, il a été décerné pour la première fois en 2015 avec un prix de 150 000 dollars des Etats-Unis partagé entre trois lauréats. L’appel à nominations pour le prix 2016 est en cours, les propositions devant être faites avant le 30 avril 2016.

Liens