Le Prix pour l’utilisation des TIC dans l’éducation récompense des projets du Costa Rica et de Singapour

20160113_ict_al-khalifa_win.jpg

© UNESCO/P.Chiang-Joo

Le Vice-Premier Ministre du Royaume de Bahreïn et la Directrice générale de l’UNESCO Irina Bokova ont remis le Prix UNESCO-Roi Hamad bin Isa Al Khalifa pour l'utilisation des technologies de l’information et de la communication dans l'éducation 2015 au Programme national d’information pédagogique de la Fondation Omar Dengo au Costa Rica, et au projet « Open Source Physics » élaboré par le Ministère de l’éducation de Singapour, lors d’une cérémonie au Siège de l’UNESCO, le 13 janvier 2015.

« Cette cérémonie nous donne l’occasion de célébrer ensemble la vision au cœur du Prix, qui cherche à promouvoir une éducation de qualité plus inclusive ainsi que des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie pour tous », a déclaré la Directrice générale. Rappelant que 2015 a marqué un tournant pour l’éducation avec la Déclaration d’Incheon et le Programme de développement durable à l’horizon 2030, Mme Bokova a souligné l’ampleur du défi à relever, sachant que près de 57 millions d’enfants ne vont toujours pas à l’école primaire et que 781 millions d’adultes sont analphabètes. « L’éducation est un droit humain fondamental et un puissant facteur de développement. C’est pourquoi nous devons exploiter au mieux chaque moyen permettant d’améliorer l’accès et la qualité. Les technologies de l’information et de la communication ont un rôle particulier à jouer sur ce plan ». La Directrice générale a indiqué que le Cadre d’action Éducation 2030 fixait un agenda ambitieux, appelant les gouvernements et les partenaires à tirer le meilleur parti des TIC pour améliorer l’équité et la qualité. « Nous savons que les TIC ne peuvent pas s’ajouter à l’apprentissage, mais qu’elles doivent être prévues dès le départ, et c’est la raison pour laquelle le Prix met l’accent sur l’innovation pédagogique dans l’utilisation des TIC dans l’enseignement et l’apprentissage » a-t-elle dit, en remerciant chaleureusement le Vice-Premier Ministre pour le généreux soutien que le Bahreïn a apporté au Prix.

 Le Vice-Premier Ministre, Son Excellence Cheikh Muhammad Bin Mubarak Al Khalifa, a souligné que « l’éducation est le fondement du développement humain. L’éducation permet d’améliorer la qualité de vie et d’éliminer l’ignorance et l’analphabétisme ». Il a fait part des succès du Royaume de Bahreïn dans le domaine de l’éducation et de son engagement à améliorer l’inclusion et à exploiter les TIC pour renforcer l’alphabétisation et les compétences, notamment par le biais de la formation dans les pays membres du Conseil de coopération du Golfe, ainsi que du lancement en 2015 de l’initiative  d’autonomisation numérique dans l’éducation à l’horizon 2030.

La Présidente du Jury international, Mme Dorothy Gordon, a salué la qualité et la diversité des contributions reçues et annoncé le nom des deux lauréats.

Le projet « Programme national d’informatique pédagogique » (PRONIE) de la Fondation Omar Dengo (Costa Rica) contribue à améliorer la qualité et l’équité des possibilités d’apprentissage au sein du système d’enseignement public par le biais des technologies numériques. Il donne la priorité aux enfants et aux jeunes marginalisés des zones urbaines et rurales défavorisées. Depuis 1988, 8 674 521 élèves ont bénéficié du programme dans des écoles maternelles, primaires, secondaires et d’EFTP. Le programme PRONIE a mis au point une méthode systématique remarquable pour améliorer les capacités des élèves à créer des produits TIC dans l’ensemble du système scolaire. En outre, le programme met l’accent sur la formation continue et le suivi des enseignants afin d’améliorer leurs compétences d’enseignement dans le domaine de l’informatique pédagogique.

Le Ministère de l’éducation de la République de Singapour est récompensé pour son projet « Open Source Physics@Singapore ». Le projet a été élaboré par la Division des technologies éducatives du Ministère de l’éducation en 2012. Il a pour but de donner aux utilisateurs, notamment aux élèves et aux enseignants, la liberté d’explorer, d’exploiter et de partager des ressources TIC bien conçues pour l’enseignement et l’apprentissage de la physique. Un outil remarquable et innovant, « Open Source Physics@Singapore », a été développé pour apprendre la physique à l’aide d’une plate-forme ouverte comprenant un code source ouvert et des contenus libres. Les élèves et les enseignants travaillent de façon collaborative et innovante, en tirant parti des ressources adaptables fournies par la plate-forme pour améliorer l’enseignement et l’apprentissage. À ce jour, 9 800 élèves ont bénéficié du programme dans des écoles primaires, secondaires et d’EFTP. En outre, le logiciel a permis d’améliorer la collaboration entre la communauté éducative, le Ministère et l’industrie. Il peut aisément être étendu à une communauté plus vaste, les outils et les contenus étant disponibles dans le monde entier.

Les lauréats ont été choisis par la Directrice générale de l’UNESCO sur recommandation d’un jury international qui a examiné 112 candidatures issues de 57 pays et 9 ONG entretenant des relations officielles avec l’UNESCO. Financé par le Royaume de Bahreïn, le Prix récompense des personnes, des institutions et des organisations non gouvernementales pour des projets et des activités qui témoignent de bonnes pratiques et d’une utilisation créative des TIC visant à promouvoir l’apprentissage, l’enseignement et l’ensemble des résultats scolaires. Le montant du Prix annuel de 50 000 dollars des États-Unis sera divisé en parts égales entre les deux lauréats.