Le Programme l’Homme et la biosphère de l’UNESCO annonce les lauréats des Bourses pour les jeunes scientifiques et de la Bourse Michel Batisse

Les lauréats 2016 des bourses l’Homme et la biosphère (Man and the biosphere, MAB) pour les jeunes scientifiques et de la bourse Michel Batisse ont été annoncés par le Conseil international de coordination du programme de l’UNESCO qui s’est réuni à Lima (Pérou) du 18 au 20 mars.

Depuis 1989, le programme l’Homme et la biosphère accorde chaque année à des jeunes scientifiques des bourses pouvant aller jusqu’à 5 000 dollars, afin d’encourager de jeunes chercheurs à entreprendre des travaux sur les écosystèmes, les ressources naturelles et la biodiversité.

Les lauréats 2016 et leurs projets sont : 

Disaorn Aitthiariyasunthon (Thaïlande): Le rôle des genres dans la gestion de la réserve de biosphère de Ranong ;

Ina Aneva (Bulgarie) : Conservation et gestion durable des plantes médicinales dans les réserves de biosphère de Pirin et des montagnes Slavyanka, au sud-ouest de la Bulgarie;

Ajat Mohd Mokrish (Malaisie) : Evaluation de la sensibilisation aux maladies zoonotiques auprès des élèves des écoles primaires et secondaires de Malaisie ;

Fatimatou Sow (Guinée) : Evaluation de la pollution chimique et bactériologique des eaux de la réserve de biosphère du Haut-Niger ;

Anna Yachmennikova (Fédération de Russie) : Etude des maladies infectieuses des renards roux (Vulpes vulpes), animaux carnivores  clé des écosystèmes de la toundra dans la réserve de biosphère de Kronotsky;

Belarbi Zohir (Algérie) : Compatibilité entre la préservation et la fréquentation touristique de sites du patrimoine mondial de l’UNESCO.

La bourse Michel Batisse - dotée de 6000 dollars et décernée à une étude de cas portant sur la gestion de réserve de biosphère – est attribuée à Qu Shuguang (Chine), Directeur de la réserve de biosphère de Wudalianchi, pour son étude de cas intitulée « Projet d’écomigration de Wudalianchi : protéger l’environnement et améliorer les moyens de subsistance de la population ».

Les réserves de biosphère sont des sites qui font preuve d’approches innovantes en matière de conservation, de sciences écologiques et de développement durable et qui sont reconnus comme tels par le programme l’Homme et la biosphère. Il existe actuellement 669 réserves de biosphère réparties dans 120 pays.

****

Contact médias : Agnès Bardon, Service de presse de l’UNESCO. Tel : +33 (0) 1 45 68 17 64, a.bardon(at)unesco.org