Projet d’Appui au Renforcement des Capacités des Instituts de Formation des Maîtres et à la Scolarisation des Filles au Mali

p1020356_800x600.jpg

L'équipe de coordination du projet à l'IFM de Kati le 13 mai 2015
© UNESCO
13 Mai 2015

Le projet d’Appui au Renforcement des Capacités des Instituts de Formation des Maîtres et à la Scolarisation des Filles, entamé en 2008 avec le soutien financier du Gouvernement du Japon, se propose de contribuer à l’atteinte de l’EPT au Mali. Il vise spécifiquement à améliorer l’accès des filles à l’Institut de Formation des Maîtres afin d’accroître leur niveau de scolarisation. En effet, les résultats de plusieurs travaux de recherche en matière de scolarisation des filles indiquent que les parents sont plus favorables à l’éducation de leurs filles lorsque celles-ci sont encadrées par des femmes.

Coordonné par le bureau de l’UNESCO à Bamako, le projet vise à susciter l’intérêt et le soutien des communautés évoluant dans les zones d’intervention, aux thèmes de la scolarisation des filles et de la sensibilisation des formateurs des Instituts de Formation de Maîtres (IFM) à la question du genre. Depuis son lancement, le projet a atteint les objectifs suivants :

-      Les enseignants des IFM ont été formés à la thématique du genre et à la didactique  des disciplines. Ils maitrisent différentes techniques pédagogiques et dispensent des enseignements de qualité qui font la promotion du genre.

-      Les directeurs des IFM ont été formés à la gestion des établissements ainsi qu’au leadership. Ils sont désormais mieux outillés pour assurer la gestion des établissements et sont à l’aise dans leurs rôles.

-      L’Institut de Formation des Maîtres de Kati a bénéficié de l’installation d’une connexion internet haut débit qui « améliore la qualité de la préparation des cours des professeurs et donne la possibilité aux élèves-maitres de faire des recherches dans différents domaines », selon la direction dudit établissement.

Selon M. Mamary Traoré, Directeur Général de l’IFM de Kati, « l’établissement a ouvert ses portes en 2011 et compte aujourd’hui 12 salles de classes construites grâce à l’appui du Japon. Il compte 632 élèves-maitres encadrés par 32 professeurs dont 2 femmes ». Aujourd’hui, le plus grand souhait du Directeur de l’institut est d’accroitre le nombre de femmes professeurs évoluant au sein de sa structure.