Promouvoir l’engagement des jeunes filles dans les filières de la technologie : Caravanes Jiggen Ci TIC au Senegal

«Les professions du secteur des télécommunications figurent régulièrement parmi les 20 emplois les mieux rémunérés » dit Madame Bitilokho Ndiaye, conseillère technique dans la cellule genre au Ministère des Postes et des Télécommunications du Sénégal : « Il faut donc pousser les filles à entreprendre une carrière qui leur permet de développer des compétences techniques dans ce domaine ».

Dans le cadre de La journée internationale des jeunes filles dans le secteur des TIC et l’initiative YouthMobile de l’UNESCO, le Ministère des Postes et des Télécommunications du Sénégal organise, avec le soutien de l’UNESCO, Google et Sonatel, pendant le mois d’avril plusieurs activités de sensibilisation sur le territoire sénégalais pour souligner les potentialités du secteur des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) pour les filles, et pour les encourager à entreprendre des carrières dans les filières de la technologie à travers les Caravanes Jiggen CI TIC.

Les caravanes JIGGEN CI TIC regroupent des ingénieures, développeuses de plateformes, juristes, des sociologues venant des structures de l’Etat, et des entreprises, afin de sensibiliser les jeunes filles de certains établissements et de prôner une bonne utilisation des Tics et les encourager à poursuivre des études et carrières dans ces domaines.

Une de ces caravanes s’est déroulée, en présence du Bureau Régional de l’UNESCO à Dakar, le Ministère de la Jeunesse et le Ministère du Tourisme et des Transports Aériens du Sénégal, sur l’Ile de Gorée, le 20 Avril, dans le prestigieux lycée des filles Mariama Bâ. A cette occasion, l’UNESCO a présenté l’initiative YouthMobile pour susciter la motivation et l’enthousiasme des jeunes filles à s’engager dans le secteur du TIC, afin de développer leurs projets dans ce domaine.

L’initiative YouthMobile, créée en 2014 par l’UNESCO, offre des cours d’introduction à l’informatique par la programmation (apprendre à « coder ») et de résolution de problèmes (« coder » pour apprendre). L’initiative cible les jeunes filles et garçons pour leur permettre d’acquérir les compétences techniques de base ainsi que la confiance nécessaires au développement, à la promotion et à la commercialisation d’applications mobiles susceptibles de résoudre des problèmes de développement durable au niveau local. D’ici à 2017, l’initiative a pour objectif global de permettre à au moins 25.000 jeunes de développer les compétences du XXI siècle pour participer pleinement aux défis liés au développement durable dans leurs communautés. L’initiative est très importante pour initier les jeunes à l’entreprenariat et pour la création d’opportunités viables d’emploi dans l’industrie de la téléphonie mobile/des technologies de l’information et de la communication (TIC).

« Le numérique est l’avenir, et, en tant que femmes leaders, vous représentez l’avenir et vous êtes responsable pour donner un message positif dans la bonne utilisation des TIC» a souligné la représentante du Ministère de la jeunesse du Sénégal.« Pourquoi choisir les TIC et bien les utiliser ? Pour contribuer à la résolution des défis locaux et les problèmes socio-économiques qui se présentent dans vos communautés » a continué le représentant de l’UNESCO.

Devant un public d’environ 40 jeunes filles âgées de 12 à 19, la Caravane sur l’ile de Gorée a abordée des thématiques concernant la bonne utilisation des TIC, aussi bien que la protection des données à l’ère du numérique. Une session des témoignages des femmes représentant l’ARTP, l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes du Sénégal et du secteur privé avec Sonatel, ont mis en lumière les défis et les satisfactions d’une carrière dans le développement de technologiques et mobiles pour la résolution des problèmes au niveau local.

Dans le cadre de Jiggen Ci TIC, un programme du Sénégal visant à promouvoir l’entrepreneuriat numerique féminin, le Ministère des Postes et des Télécommunications mène, avec l’UNESCO et pendant tout le mois d’Avril, des séances au niveau national pour susciter davantage l’intérêt des filles dans les domaines des TIC.

Le mois dédié aux jeunes filles dans les TIC comprend aussi :

  • le Concours Jiggen Ci TIC, en partenariat avec l’UNESCO à Dakar, Google et Sonatel, où des jeunes filles vont présenter leurs projets de développement d’applications mobiles utiles pour résoudre des problèmes au niveau local ;
  • des journées portes ouvertes où les jeunes filles peuvent avoir accès à des agences gouvernementales pour connaitre le travail dans les TIC (NEUROTECH, ADIE, DTAI) ;
  • des journées de formations en e-commerce et en développement d’applications mobiles.

Le jeudi 28 avril, ce mois de coopération va culminer avec la cérémonie officielle de la journée internationale des jeunes filles dans les TIC durant laquelle une table ronde sur le développement des applications mobiles par les jeunes et les femmes pour l’atteinte des Objectifs de Développement Durable, ainsi qu’une autre sur le leadership féminin dans le secteur des TIC seront organisées.

Pour en savoir plus sur l’initiative YouthMobile et la journée des filles dans les Tics au Sénégal, consultez :

http://en.unesco.org/youthmobile

http://www.jiggencitic.sn/

http://www.mcten.gouv.sn/