"Qu'il y ait une Année de la Lumière" – Lancement de l’Année internationale de la lumière 2015

Nombreux sont ceux qui n’associent le scientifique Isaac Newton qu’à une certaine pomme tombant d’un arbre. Pourtant, en étudiant un rayon de soleil à l’aide d’un prisme de verre, il a démontré que la lumière blanche est en fait composée de sept couleurs différentes – rouge, orange, jaune, vert, bleue, indigo et violet. Les couleurs viennent de la lumière – en fait, toute couleur est lumière.

Tout comme Newton a révélé le spectre des couleurs qui composent la lumière blanche, nous devons révéler au monde l’importance de la lumière dans la construction d’un avenir plus durable et pacifique. Pour cette raison, l’année 2015 a été désignée par les Nations Unies comme l’Année internationale de la lumière et des techniques utilisant la lumière. Organisée sous la direction de l’UNESCO, cette Année est une occasion unique de sensibiliser l’opinion public aux solutions que les technologies utilisant la lumière peuvent apporter aux défis mondiaux en matière d’énergie, d’éducation, d’agriculture et de santé. Ces technologies pourraient transformer le 21e siècle tout comme l’électronique a transformé le 20e siècle.

Tout au long de l’Année, l’UNESCO réunira les principales parties prenantes, y compris les sociétés et unions scientifiques, les structures d’enseignement, les plateformes technologiques, les organisations à but non lucratif et des partenaires du secteur privé. Ensemble, ils vont démontrer en quoi les techniques utilisant la lumière peuvent améliorer la qualité de vie dans les pays développés et en développement – que ce soit par l’éducation pour le développement durable (l’étude devient souvent impossible après le coucher du soleil dans les pays en développement), la réduction des pollutions lumineuses et du gaspillage d’énergie, l’autonomisation des femmes en science, et la sensibilisation des jeunes.

L'Année internationale de la lumière 2015 sera inaugurée les 19 et 20 janvier 2015 au Siège de l’UNESCO à Paris. À cette occasion, la campagne internationale « 1 001 inventions, et l’univers d’Ibn Al-Haytham » sera lancée par l’UNESCO en partenariat avec 1001 Inventions, une organisation de valorisation du patrimoine culturel et scientifique. Cette campagne comprendra une série d’expositions interactives, des ateliers et des spectacles qui illustreront l’univers de ce physicien, philosophe et mathématicien remarquable. Ibn Al-Haytham, un érudit du 10e siècle originaire de Basra (Iraq), est souvent considéré comme étant le père de l’optique moderne. Il a fait des découvertes décisives en optique géométrique et physiologique, en mathématiques et en astronomie, et a contribué à jeter les fondements de la méthode scientifique moderne.

« Je suis heureuse de lancer cette campagne internationale sur l’univers d’Ibn Al-Haytham en collaboration avec 1001 Inventions, afin de promouvoir les sciences de la lumière pour le bénéfice de tous », a déclaré la Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova. « Bien que millénaire, la vie et l’œuvre du scientifique révolutionnaire et humaniste Ibn Al-Haytham n’ont jamais été aussi pertinentes qu'elles ne le sont aujourd'hui. »

L’Année sera l’occasion de commémorer les réalisations des pionniers qui ont ouvert la voie à notre compréhension de la lumière :

  • 1015 – Traité d’optique d’Ibn Al-Haytham ;
  • 1815 Augustin Fresnel et la nature ondulatoire de la lumière ;
  • 1865 James Clerk Maxwell et les ondes électromagnétiques ;
  • 1915 La théorie d'Einstein de la relativité générale, exploration de la lumière à travers le temps et l’espace ;
  • 1965 Découverte du fond diffus cosmologique (ou rayonnement fossile) par Arno Penzias et Robert Wilson. Développement de la fibre optique par Charles Kao, qui nous a permis d’accéder aux technologies transformatrices d’aujourd’hui, telles que le haut débit.

En savoir plus sur l'Année internationale de la Lumière : www.light2015.org