La République Populaire de Chine signe avec l’UNESCO un accord de partenariat pour le dialogue et la paix

04 Novembre 2013

Mme  Guo Li-Jun, Vice-Présidente du Conseil d’administration de la  Fondation pour l’éducation des générations futures, Présidente de la Société Origine des cultures, a signé le 30 octobre 2013 un accord cadre de partenariat, d’une durée deux ans et demi, avec M. Hans d’Orville, sous-Directeur Général, Bureau de la planification stratégique représentant UNESCO. M. Francesco Bandarin, sous-Directeur Général pour la culture était également présent. La Fondation Chinoise pour l’éducation des générations futures apportera une contribution financière d’un montant de 320 000 USD  aux projets : « la lecture croisée de l’histoire humaine, basée sur les Histoires Générales et Régionales de l’UNESCO » et « la Plateforme en ligne de la Route de la Soie ».

La lecture croisée de l’Histoire Humaine est un vaste projet lancé à la suite de collections des Histoires Générales et Régionales publiées par l’UNESCO, à savoir l’Histoire de l’Humanité, l’Histoire Générale de l’Afrique, l’Histoire Générale des Caraïbes, Les différents aspects de la culture islamique, l’Histoire générale de l’Amérique Latine et l’Histoire des Civilisations de l’Asie Centrale.  Il s’agit d’utiliser ces Histoires pour mettre en exergue les moments forts du dialogue à travers les échanges pacifiques et les influences mutuelles dans tous les domaines de l’activité humaine et à toutes les époques. Le but de cette activité est double : faire connaitre les processus et les modalités du dialogue interculturel, et contribuer au renforcement des compétences interculturelles.

La Plateforme en ligne de la Route de la Soie a été lancée il y a quelques mois, à la suite du projet de l’UNESCO intitulé « l’étude intégrale des Routes de la soie : Routes de dialogue (1988 – 1997) ». Elle regroupe et met à la disposition du grand public et des experts les connaissances développées par l’UNESCO et ses partenaires dans le cadre du projet de La Route de la soie.  Cette Plateforme permettra aussi d’offrir un espace d’échanges et d’information entre les différentes institutions scientifiques, culturelles et artistiques qui continuent de travailler sur les différents aspects de la Route de la soie.