Recherche de formateurs en photojournalisme à l’heure des nouveaux médias

Les médias sociaux, les smartphones et Photoshop ont fait naître un grand dilemme esthétique, éthique et professionnel dans le domaine du photojournalisme : celui de la vérification des documents source. Qui peut encore être photojournaliste dans un monde où il existe tant de sources documentaires et d’applications comme Instagram ? Comment les photojournalistes de nos jours parviennent-ils à trouver leur place ? Lors des situations de conflit, les groupes rivaux se battent avant tout en ligne en présentant leur propre version des faits grâce à des supports visuels comme les photos et les vidéos. Quelle est la réponse des photojournalistes ?

L’UNESCO recherche actuellement des formateurs qui pourraient faire partager leur solide expérience en matière de « photojournalisme à l’heure des nouveaux médias ». Ils formeraient ainsi une vingtaine de jeunes photojournalistes issus de la région arabe. Cette formation est temporairement programmée à Amman (Jordanie) du 19 au 23 octobre 2014.

Veuillez nous adresser votre candidature en nous faisant parvenir les documents suivants :

  • un CV à jour où apparaissent un échantillon de vos travaux ainsi que les formations que vous avez récemment dispensées
  • une confirmation de vos disponibilités aux dates spécifiées
  • un projet de formation comprenant une explication de la méthode, un agenda et des supports de formation (dans un document qui ne devra pas dépasser 1 000 mots)
  • une offre financière pour tous les honoraires, frais de voyage, d’hébergement, etc.

Veuillez noter que : le formateur devra prendre ses dispositions pour l’organisation de ses déplacements. Il devra par exemple prendre en charge son visa, réserver ses billets, etc.

La date limite d’envoi des candidatures est a été fixée au dimanche 21 septembre 2014 à minuit (heure de Paris).

Merci d’envoyer votre candidature à :

  • Maaly Hazzaz
    UNESCO, division de la liberté d’expression et du développement des médias.