Rencontre avec le ministre des Affaires étrangères de l'Indonésie

Le 30 août, la Directrice générale s'est entretenue avec le Dr RM Marty M. Natalegawa, ministre des Affaires étrangères de la République d'Indonésie, à Bali, en Indonésie.

Le ministre des Affaires étrangères a remercié la Directrice générale pour sa participation active au 6è Forum de l'Alliance des Civilisations des Nations Unies, lui exprimant sa gratitude d’avoir enrichi les débats de son autorité et de son expérience, compte tenu du mandat et de l'action de l'UNESCO.

Irina Bokova a félicité le ministre du succès du Forum, soulignant que la promotion du dialogue interculturel  est en résonance avec le cœur de la mission de l'UNESCO, dans tous les domaines de son mandat.

Elle a évoqué l'importance de la Décennie des Nations Unies pour le rapprochement des cultures, dont l'UNESCO est à la tête àu sein du système des Nations Unies, prenant acte du Plan d'action détaillé adopté par les États membres. Elle a souligné l'importance de rehausser le profil de la Décennie des Nations Unies et de l'approfondissement de plaidoyer pour ses objectifs, soulignant la richesse de l'expérience de l'Indonésie ici.

Le ministre des Affaires étrangères a souligné la nécessité de renforcer les synergies au sein du système des Nations Unies à cet égard. Il a noté ici son engagement à faire progresser de nouvelles formes de citoyenneté mondiale en matière d'éducation, de créer «un nouveau« nous ».Il a indiqué son intention de développer de nouvelles initiatives, à commencer au sein de l'ASEAN, appelant ici aussi au soutien et à l’expérience de l'UNESCO.

La Directrice Générale s'en est félicitée et a noté le travail de l'UNESCO dans le pilotage de l’Initiative du Secrétaire général des Nations Unies « Education avant tout », où la citoyenneté mondiale est justement l'une des trois priorités. Elle a également rappelé le protocole d'accord convenu entre l'ASEAN et l'UNESCO en décembre dernier et s'est réjouie de la proposition de travailler avec l'Indonésie dans ce domaine.

Le ministre des Affaires étrangères a parlé du paradoxe de la déconnexion croissante entre les peuples dans un monde globalisé, et la nécessité de favoriser de nouveaux ponts de dialogue - y compris à travers des actions de mise en valeur  du sport pour la paix. La Directrice Générale a noté le large éventail des travaux de l'UNESCO dans ce domaine.

«Toutes ces activités», dit-elle, «font partie de l'engagement de l'UNESCO à l'approfondissement de nouvelles formes d'alphabétisation culturelle à travers le monde."