Renforcement des capacités pour observer la représentation des jeunes dans les médias au Maghreb

Du 15 au 20 Décembre 2014, à Tunis, seize représentants d'organisations travaillant sur les questions de la jeunesse dans le Maghreb ont discuté d'une méthodologie d’observation (monitoring) de l'image des jeunes femmes et hommes dans les médias, et ont appris sa mise en pratique.

Les participants se sont réunis lors d'un atelier organisé par l'UNESCO en partenariat avec MENA MEDIA MONITORING, dans le cadre du projet réseau de jeunesse méditerranéenne  (NET-Med Jeunesse), qui est financé par l'Union européenne et mis en œuvre dans 10 pays de la rive Sud de la méditerranée.

Organisé à la suite du  lancement officiel des groupes de travail Net-MED Youth au Maroc les 22-23 Novembre et en Tunisie, les 5-6 Décembre, cet atelier  a pour objectif la collecte des arguments  concrets sur lesquels  pourraient se construire les différentes activités prévues dans le cadre de l'axe médias du projet.

Faire du monitoring des médias « c’est apprendre à observer, c’est regarder les choses d'une façon plus logique et plus objective… »  a déclaré Jihen Ayed, responsable des médias et de la communication à Tun'Act en Tunisie. Elle a noté que la formation lui a appris à se pencher sur les médias, en profondeur, concluant « on ne pourra jamais améliorer les médias et assurer la participation des jeunes sans chercher les points faibles et le monitoring conduit à cette recherche ».

Les travaux de monitoring des médias seront complétés par une enquête sur les perceptions des jeunes sur les médias, prévu début 2015. Les résultats de cette recherche seront intégrés à une stratégie de sensibilisation qui sera menée  par les jeunes cherchant à mobiliser les médias afin que les préoccupations des jeunes gens et les perspectives soient mieux reflétées dans la couverture médiatique, en vue d’appuyer  leur participation à l'élaboration, l'examen et la mise en œuvre des politiques publiques ayant un impact particulier sur les jeunes.

Des efforts similaires sont aussi attendus dans les différents pays cibles du  NET-Med Jeunesse, conduisant à un partage de connaissances et d'expertises: en vue de l’amélioration de la représentation médiatique de la jeunesse dans le Sud de la Méditerranée.

Les participants ayant pris part à cet l'atelier ont contribué activement à la définition d'une méthodologie qu’ils ont eu l’occasion de tester sur  des exercices pratiques axés sur l'observation du contenu de programmes de radio et de télévision de l'Algérie, le Maroc et la Tunisie.

Adel Boucherguine, de la Ligue Algérienne pour la défense des Droits de l’homme a souligné l'utilité du monitoring  des médias dans le cadre du projet NET-Med Jeunesse, car il permet aux jeunes de la région d’apprendre comment fonctionnent les médias, et éclaire sur la couverture médiatique des différents contextes et thèmes, notamment en ce qui concerne la représentation des jeunes et des femmes. Il permet aux jeunes d'observer ces aspects "d'une manière scientifique et objective", a t-il ajouté.

Ainsi, les participants de l'atelier ont acquis de nouvelles compétences qui les aideront à  piloter le projet NET-Med Jeunesse, mais plus largement renforcer leur engagement critique et constructif avec les médias, et  renforcer leur plaidoyer. Comme l'a dit Mohamed Outahar, qui représentait l'Association Médias et Culture du Maroc: «Les connaissances acquises et les techniques appropriées, tout au long de la semaine de formation, seront certainement une plateforme sur laquelle nous pourrions développer de projets et créer de partenaires de Média Monitoring autour de questions d’ordre social, culturel, politique et religieux dans le contexte marocain ».

Pour plus d'informations sur cette activité, veuillez  contacter:

  • Rosario Soraide, NET-MED Jeunesse, équipe de coordination au Siège de l'UNESCO, composante Jeunesse et médias du projet  
  • Nacim Filali, coordinateur du projet NET-Med Jeunesse en Algérie
  • Zoubida Mseffer, coordinatrice  du projet NET-Med Jeunesse au Maroc
  • Salma Negra, coordinatrice  du projet de NET-Med Jeunesse en Tunisie